Apple : des lunettes RA pour 2020, une voiture pour un peu plus tard

D’après le célèbre analyste Ming Chi Kuo qui travaille désormais pour TF International Securities, Apple pourrait lancer ses premières lunettes de réalité augmentée en 2020. Et comme si cela ne suffisait pas, la firme envisagerait de pénétrer le marché de l’automobile un peu plus tard.

Avec l’évolution des besoins et le vieillissement du marché des smartphones, les marques sont obligées de diversifier leurs activités. On peut prendre comme exemple le cas de Xiaomi qui ne propose pas seulement des téléphones mobiles, mais aussi des ordinateurs portables, des drones ou encore des trottinettes. Bref, les constructeurs cherchent à augmenter leur chiffre d’affaires tout en limitant les risques en les répartissant sur différents produits. Comme les autres fabricants, Apple possède aussi sa propre stratégie. D’après Ming Chi Kuo, elle misera davantage sur la réalité augmentée dans les années à venir.

La Pomme devrait en conséquence lancer des lunettes connectées à partir de 2020.

La croissance future d’Apple dépendra de la sortie des lunettes AR

Selon 9to5Mac, le site qui a publié les propos de l’expert de renommée internationale, Apple devra lancer ses lunettes de réalité augmentée le plus tôt possible afin d’assurer sa croissance dans les années à venir. Ming Chi Kuo a été précis de ce côté-là, avançant un lancement dès 2020.

Après tout, cela semble normal dans la mesure où la firme américaine travaille actuellement d’arrache-pied sur l’intégration de solutions de réalité augmentée dans sa plateforme ARKit. Logiquement, l’étape suivante consistera à lancer un matériel afin d’exploiter au mieux les performances du logiciel.

Des voitures à partir de 2023 ?

Le célèbre analyste ne s’est pas limité à cette hypothèse. Toujours dans l’objectif de mieux faire face à ses concurrents et assurer sa rentabilité, Apple lancera, selon lui, l’Apple Car entre 2023 et 2025. Contrairement aux rumeurs selon lesquelles la firme se contenterait de fournir des solutions logicielles pour des voitures intelligentes, Ming Chi Kuo pense qu’elle s’occupera également de la partie hardware.

L’analyste souligne que malgré ces possibilités, la firme éditrice d’iOS continuera à développer ses activités de services par le biais de nouveaux matériels et secteurs. Ceci dit, Apple cherchera de temps à temps à diversifier son offre.

Mots-clés applerumeurs