Apple : En 2020, l’App Store n’a pas connu la crise

Le monde traverse une terrible pandémie depuis un an, avec de nombreuses conséquences. Car en plus de précieuses vies humaines perdues, des individus et sociétés sont frappés par une crise financière sans précédent. La faute a une industrie au ralenti, des commerces fermés partout dans le monde, des confinements qui empêchent la bonne circulation avec l’obligation de respect des gestes barrière. Pourtant, plusieurs domaines échappent à la crise financière. On peut aisément citer le jeu vidéo, avec sa croissance exponentielle, confirmée par le succès des Xbox Series X/Series S et PlayStation 5.

Mais nos smartphones sont également très populaires, avec pléthore d’applications pour passer le temps. Entre jeux, réseaux sociaux, etc.

Crédits Pixabay

Ce temps passé sur nos smartphones pendant le confinement se confirme avec la dernière étude menée par App Anie. Sur l’App Store, boutique en ligne virtuelle d’Apple pour appareils iOS, les achats n’ont jamais été aussi nombreux qu’en 2020.

Les achats intégrés ont bien fonctionné chez Apple

L’Apple Store, mais également le Play Store de Google pour les appareils sous Android, ont fait chauffer la carte bleue d’énormément d’utilisateurs cette année. Les deux boutiques en ligne ont généré pas moins de 112 milliards de dollars. L’App Store représente 65% de ce chiffre – une bonne nouvelle pour la firme de Cupertino, qui récemment commercialisé son iPhone 12. Notons également qu’entre 2019 et 2020, la hausse est de 25% pour la boutique de virtuelle d’Apple et le Play Store combinés. 71% de l’argent vient des jeux vidéo, également pour les deux.

Apple a de quoi se réjouir pour son trésor de guerre, en pleine crise financière. Sur ces achats intégrés, la firme de Cupertino récupère une commission de 30%, contre 15% pour les « petits » développeurs depuis peu. Une commission élevée souvent critiquée par les développeurs, dont Epic Games s’est fait le porte-parole. Car sur iOS, n’espérez pas passer par une autre boutique virtuelle que l’App Store.

Du côté de la répartition, la majorité des achats intégrés réalisés sur l’App Store viennent du Japon, de l’Angleterre et des USA, forcément. Quant au Play Store, la boutique virtuelle de Google est appréciée aux USA, en Corée du Sud et en Allemagne.