Apple est en train de développer son propre GPU

Apple travaille depuis plusieurs années sur ses propres processeurs. Désormais, la marque souhaite en faire autant avec les circuits graphiques intégrés. Le fournisseur actuel de l’entreprise américaine a en effet reçu un mémo dans lequel le géant lui annonce la fin de leur collaboration. Les prochains iPhone risquent donc d’avoir droit à leur puce maison.

La firme a travaillé pendant très longtemps avec des puces fournies par plusieurs entreprises spécialisées, mais elle a fini par prendre son envol et par travailler sur ses propres processeurs.

iPhone GPU

Les prochains iPhone auront peut-être droit à un GPU maison.

L’A10 Fusion, par exemple, a été dessiné par les ingénieurs de l’entreprise et il en ira de même pour les prochaines générations de puces.

Apple est en train de concevoir son propre circuit graphique

Apple ne souhaite cependant pas se limiter aux CPU et c’est précisément ce qu’il a annoncé en substance à Imagination Technologies, son ancien fournisseur, par le biais de ce mémo.

La firme américaine a en effet profité de ce courrier pour le prévenir qu’elle travaillait désormais sur sa propre puce afin de réduire sa dépendance à sa technologie dans le futur.

Comme on peut s’en douter, Imagination Technologies n’a pas sauté de joie en apprenant la nouvelle. Perdre un client comme Apple, c’est aussi s’asseoir sur une belle rentrée d’argent.

L’entreprise a donc rapidement publié un communiqué de presse afin de donner sa propre vision des choses : « Apple n’a présenté aucune preuve pour étayer son affirmation selon laquelle il n’aura plus besoin de la technologie d’Imagination Technologies sans pour autant violer ses brevets, sa propriété intellectuelle et des informations confidentielles ». Plus loin, le communiqué précise aussi que l’entreprise a demandé au géant américain de lui fournir une preuve que sa nouvelle puce n’utilisera pas les brevets associés au PowerVR, mais que ce dernier a refusé de la lui fournir.

Imagination Technologies prêt à ouvrir le feu

Histoire d’enfoncer le coup, l’entreprise indique aussi qu’il est extrêmement difficile de concevoir une nouvelle architecture de base pour un GPU sans porter atteindre à sa propriété intellectuelle.

Imagination Technologies laisse donc planer la menace d’un procès, tout en indiquant se montrer ouvert à de potentiels arrangements commerciaux.

Il faut tout de même rappeler que la marque américaine ne compte pas que des amis chez les fondeurs. Elle a en effet décidé de poursuivre Qualcomm en début d’année en l’accusant de pratiques anticoncurrentielles et elle lui réclame d’ailleurs un peu plus d’un milliard de dollars pour enterrer la hache de guerre. Un nouveau procès ne servirait sans doute pas ses intérêts.

Mots-clés appleiphone