Apple et Adobe, les cibles des cybercriminels en 2017

Fidèle à ses habitudes, Trend Micro a publié un rapport faisant un bilan complet de l’année écoulée, un rapport qui donne également des pistes sur ce qu’il pourrait se passer l’année prochaine.La cybersécurité fait partie des éléments qui ont été analysés. Le groupe a donc fait des estimations sur les événements qui pourraient venir dans leur rapport The Next Tier – 8 Security Predictions for 2017.

Selon Trend Micro, les menaces vont s’intensifier au cours de l’année 2017. Toutefois, et contrairement à leurs habitudes, les cybercriminels vont surtout utiliser des failles propres aux  logiciels d’Apple et d’Adobe plus que sur celles de Microsoft pour effectuer leurs attaques.

Attaques Trend Micro

Trend Micro s’attend à davantage d’attaques sur les produits Apple ou Adobe l’année prochaine.

Le rapport stipule que : « Nous pensons que davantage de failles logicielles seront découvertes dans les produits Adobe et Apple que dans ceux de Microsoft ».

Trend Micro s’inquiète des failles propres aux produits Apple et Adobe

Le directeur technique de Trend Micro, Raimund Genes, ajoute que : « 2017 sera synonyme de nouveaux horizons sur le secteur de la cybersécurité, confirmant ainsi l’évolution des menaces déjà constatée sur l’année 2016 marquée par des cybercriminels explorant de nouveaux vecteurs et techniques d’attaques ».

Dans le cadre de la prévision pour l’année 2017, il a mentionné : « Nous prévoyons que le règlement général sur la protection des données (GDPR) entraînera des changements considérables dans la gestion des données pour les entreprises du monde entier, que de nouvelles méthodes d’attaques menaceront les sociétés, que l’expansion des tactiques des ransomwares impactera plus d’appareils et que la cyberpropagande manipulera encore davantage l’opinion publique ».

Après avoir analysé la situation, Trend Micro est arrivé à la conclusion suivante : « Les produits Adobe et Apple présentent de nombreuses failles donnant accès aux cybercriminels, plus que ceux de Microsoft ». En effet, les produits Adobe contiennent 135 vulnérabilités surtout pour le programme Zero-Day Initiative (ZDI).

 Par ailleurs, il a détecté 76 failles pour Windows.

Windows plus sécurisé

Trend Micro estime que les efforts de Microsoft pour le renforcement de la sécurité et les corrections qui ont été effectuées vont donner du fil à retordre aux attaquants. Windows se prépare aussi face aux attaques par l’intermédiaire des vulnérabilités des produits Adobe.

De son côté, Apple sera dans le viseur des cybercriminels suite à sa croissance remarquable aux États-Unis. Parmi tous leurs produits, l’iPhone 4S est le plus menacé, les erreurs d’iOS non corrigées seront exploitées par les cybercriminels.

Les utilisateurs devraient donc être plus méfiants et opter pour les versions d’applications plus récentes afin de minimiser les risques d’attaques.

Mots-clés adobeapplewindows