Apple et Facebook vont congeler des ovules

Bosser pour des grosses compagnies a certains avantages, et si on répète souvent que les employés de Google ont de quoi être très heureux, ce ne sont bien sûr pas les seuls. La dernière nouvelle en date dans le domaine des avantages offerts aux employés a cependant de quoi surprendre, et pourrait même être un peu qualifiée de glauque d’un certain point de vue.

Cet avantage est offert par Facebook depuis le début de l’année, et Apple devrait suivre en janvier prochain. Il n’est proposé qu’aux femmes, cependant, mais on comprend tout de suite pourquoi quand on sait de quoi il s’agit : la possibilité de congeler ses ovules. Là, on se dit qu’on nage en pleine science-fiction, mais il n’en est rien.

Femme enceinte

L’idée peut paraître bizarre mais, pourtant, une fois expliquée, elle peut se comprendre puisqu’il s’agit, en gros, d’aider les femmes à lier carrière et famille, en faisant le moins de compromis possible.

Ce n’est pas forcément l’aspect le plus sympathique de la chose, et surtout pas le plus attendrissant, beau ou tout ce que vous voulez, mais il faut bien y penser : une femme n’a pas les mêmes chances de tomber enceinte tout au long de sa vie et, passé un certain âge, ces chances diminuent.

Biologiquement parlant, pour maximiser les chances, il faudrait donc faire des enfants avant la trentaine, ce qui n’est pas toujours évident : même si ça peut n’être qu’une affaire de quelques mois, il faut penser à la vie professionnelle qui sera mise entre parenthèses.

Autrement dit, la maternité peut être synonyme de carrière professionnelle retardée, mise un peu à mal. L’idée de Facebook et d’Apple est donc d’aider les femmes souhaitant faire une carrière tout en voulant des enfants sans prendre le risque de ne plus pouvoir en avoir : on congèle les ovules le temps qu’ils sont frais, et le tour est joué. C’est un peu dégueulasse dit comme ça, mais il faut bien avouer que c’est l’idée.

L’idée se défend, donc, mais elle n’est pas non plus exempte de défauts : feriez-vous confiance à ces compagnies pour stocker ce qui fera vos enfants plus tard ?

Via | Image : Nina Matthews

Mots-clés applefacebook