Apple ferme tous ses magasins en Chine à cause de la propagation du coronavirus

Le samedi 1er février 2020, le géant de la technologie Apple a annoncé via son site internet en mandarin qu’il allait fermer la totalité de ses magasins en Chine. La raison en est la propagation de l’épidémie de coronavirus qui a déjà contaminé 11 791 personnes et fait 259 morts dans le pays. Devant cette situation, Apple a déclaré dans un communiqué transmis à l’AFP qu’il avait pris cette décision « par prudence et sur la base des derniers conseils des meilleurs experts de la santé ».

Cependant, cette fermeture ne sera pas définitive. Bien que la plupart des 42 magasins de l’entreprise étaient encore ouverts le samedi 1er février 2020, ils ont été totalement fermés à partir du dimanche 2 février 2020 et devraient rester ainsi jusqu’au dimanche 9 février 2020 inclus. En plus des points de vente, Apple a également fait clore ses bureaux et ses centres de contact.

Crédit photo : Unsplash

Malgré tout, pour les clients souhaitant passer commande, il est toujours possible de faire les achats via le site internet de l’entreprise.

Apple n’est pas le seul à avoir fermé boutique

Apple n’est pas la seule firme étrangère en Chine à avoir fermé boutique à cause de la situation sanitaire dans laquelle se trouve actuellement le pays.

En effet, comme nous le rapporte Reuters, des détaillants étrangers établis en Chine comme Starbucks et McDonald’s ont également pris la décision de fermer temporairement leurs magasins par mesure de précaution.

A part eux, de nombreuses autres entreprises ont décidé de faire travailler leurs employés à domicile et d’interrompre leurs déplacements professionnels non essentiels prévus pour cette première semaine de février.

Quid des impacts de cette fermeture temporaire sur les activités d’Apple ?

Il faut savoir que la Chine représente l’un des principaux marchés d’Apple en dehors des États-Unis. Ses produits sont effectivement assez populaires en Chine continentale, hormis Hong Kong et Macao.

Néanmoins, il se trouve également que la plupart des fournisseurs de l’entreprise sont basés dans la ville où a commencé l’épidémie de virus : Wuhan. Ainsi, lors d’un récent appel aux résultats, le PDG d’Apple Tim Cook, a tenté de rassurer en expliquant que l’entreprise travaillait sur un plan pour faire face à une éventuelle perte de production de ses fournisseurs à Wuhan.

Malgré tout, la fermeture des 42 magasins d’Apple en Chine pour une semaine ne devrait pas grandement impacter les chiffre d’affaire de la firme puisque, en dehors du fait que les commandes en ligne restent toujours possibles, la propagation de l’épidémie a fait que la majorité des Chinois restent chez eux par peur de contracter le virus, ce qui fait que même les rues des villes sont quasiment désertes.