Et si les Apple Glass s’adaptaient à la vue de leur porteur ?

Apple nous réserverait pas mal de surprises sur le terrain de la réalité augmentée (RA) et de la réalité virtuelle (RV). Le constructeur aurait en effet dans l’idée de lancer un casque autonome à 1 000 $ l’année prochaine, et d’enchainer ensuite un peu plus tard avec une paire de lunettes connectées : les Apple Glass.

C’est justement de ces dernières dont il est question aujourd’hui. Le site Apple Insider a en effet découvert un nouveau brevet plaçant le focus sur une fonction qui pourrait changer pas mal de choses.

Photo de Matias Cruz – Pixabay.com

Si vous êtes porteur de lunettes ou de lentilles, alors vous savez sans doute que les casques à réalité augmentée peuvent parfois être très inconfortables, et ce en dépit des efforts déployés par leurs constructeurs pour les rendre plus agréables à porter.

Des Apple Glass s’adaptant à notre vue ?

Apple, de son côté, semble prendre ce problème très au sérieux et la marque a ainsi obtenu un nouveau brevet qui pourrait (notez le conditionnel) trouver une application concrète sur un casque ou une paire de lunettes connectées.

Le brevet en question porte en effet sur un système de lentilles ajustables, des lentilles capables de s’adapter aux caractéristiques des yeux du porteur du casque ou des lunettes.

Là, vous allez tout de suite penser à cette fameuse molette que nous faisions tourner sur les anciennes versions des Galaxy VR et compagnie. Le brevet déposé par Apple va cependant beaucoup plus loin.

Un brevet prometteur, mais à prendre avec prudence

Le document décrit en effet un système reposant sur des lentilles à cristaux liquides, un système couplé à des caméras et des capteurs placés à l’intérieur du dispositif et capables de surveiller les yeux du porteur.

Les surveiller, mais aussi et surtout recueillir des informations clés sur des éléments comme la distance interpupillaire ou la direction de la vue. Grâce à la combinaison de tous ces dispositifs, l’appareil serait en mesure d’adapter les lentilles à la vue de l’utilisateur et de changer l’orientation des cristaux liquides afin de s’assurer que l’expérience soit la meilleure possible.

Ce n’est bien entendu qu’un simple brevet, un brevet comme Apple en dépose des centaines chaque année, mais il montre au moins les pistes examinées par les ingénieurs de la firme. Quant à savoir si elles trouveront une application concrète, c’est un tout autre débat.

Mots-clés appleapple glass