Apple Glass, la petite fonction qui pourrait faire la différence

Les Apple Glass font de nouveau parler d’elles, cette fois au travers d’un brevet déposé par Apple. Un brevet décrivant des lunettes capables de s’adapter à la lumière ambiante et d’ajuster ainsi leur opacité pour nous aider à préserver nos yeux… mais pas que.

Apple, vous le savez, a beaucoup investi dans la réalité augmentée ces dernières années.

Une paire de lunettes
Crédits Pixabay

Non contente de proposer aux développeurs et aux éditeurs un kit de développement complet tourné vers ces usages, la firme a également équipé ses derniers iPad Pro et iPhone d’un capteur LiDAR. Une première sur un smartphone.

Des Apple Glass à venir ?

Mais le géant de Cupertino ne devrait pas en rester là. D’après plusieurs sources, les ingénieurs de l’entreprise seraient actuellement en train de travailler sur un nouveau dispositif. Plus précisément sur des lunettes connectées à réalité augmentée.

Les Apple Glass ont même eu droit à plusieurs fuites majeures portant autant sur leur fiche technique que leurs fonctions. Mais aujourd’hui, ce qui nous intéresse, c’est un brevet déposé auprès de l’UPSTO.

Intitulé “Display System with Localized Optical Adjustments”, le brevet en question décrit un système permettant à des lunettes de s’adapter à la luminosité ambiante. L’idée serait en effet de jouer sur leur opacité afin de leur permettre de répondre à tous les besoins.

Des lentilles ajustables et capables de modifier leur opacité

Plus précisément, le document évoque des lentilles ajustables pouvant être contrôlées dynamiquement pour s’adapter à différents utilisateurs et différents cas d’usage. Le système ferait notamment appel à des modulateurs de lumières ajustables, des modulateurs capables d’assombrir des parties du champ de vision d’un utilisateur.

Attention cependant, car l’idée n’est pas seulement de nous protéger du soleil et le brevet va en réalité beaucoup plus loin. Le document explique en effet qu’un dispositif équipé de ce système serait aussi capable d’assombrir certains objets du monde réel pour faire ressortir… des contenus générés par un ordinateur.

Rendre le virtuel plus visible

Concrètement, cela veut dire que si vous placez un calendrier virtuel sur un coin de votre bureau, alors ce système vous permettra d’assombrir l’ensemble de votre bureau pour faire ressortir le calendrier et le rendre du même coup plus lisible. Et bien sûr, le système en question pourrait fonctionner de manière globale ou localisée. Il permettrait par exemple d’assombrir un objet réel placé devant un objet virtuel, et vice versa.

Il ne s’agit bien entendu que d’un brevet, et tous les brevets ne débouchent pas forcément sur des technologies commercialisables. Maintenant, il faut reconnaître que le concept est plutôt original.

A noter que certaines sources évoquent un lancement en 2022 pour les Apple Glass. Soit dans deux toutes petites années.

Mots-clés appleapple glass