Apple : les commissions de l’App Store réduite de 15% pour les petits développeurs

Apple lancera à partir du 1er janvier prochain une toute nouvelle initiative à destination d’une grande partie des développeurs de l’App Store, et c’est une nouvelle qui n’arrive pas par pur hasard ; prise dans un imbroglio juridique avec l’éditeur du hit Fortnite Epic Games sur la commission de 30% prise par Apple sur les achats des apps de son Store, Apple n’a pas le vent médiatique en poupe auprès des “petits” développeurs d’applications qui commencent à élever la voix face à une taxe jugée injuste.

Intitulée App Store Small Business Program, ou programme PME chez nous, cette initiative vise à “favoriser l’innovation et à aider les petites entreprises et les développeurs indépendants” officiants dans le “commerce de biens et de services numériques” à travers une réduction de moitié de la commission prise sur les apps payantes ou contenant du contenu payant, l’amenant à 15% par rapport aux 30% initiaux.

Le plafond fixé au million de dollars de revenu

Cela concerne uniquement les entreprises ayant généré un reversement maximum d’un million de dollars – ou bien celles qui se lancent dans sur l’App Store. À partir de ce seuil, la taxe reste fixée au standard habituel de 30%.

  • Les entreprises de développement, dont les apps ont généré un reversement maximum de 1 million de dollars ainsi que ceux qui se lancent sur la plateforme sont éligibles au programme et peuvent bénéficier de la commission réduite.
  • Si l’entreprise dépasse ce seuil d’un million de dollars, le taux de commission standard est appliqué pour le reste de l’année.
  • Si elle repasse en dessous du million au cours d’une future année civile, elle pourra à nouveau bénéficier de la réduction de 15 % sur la commission pour l’année suivante.

Aussi généreuse puisse sembler l’initiative, elle n’aura vraisemblablement que très peu d’impact financier pour la firme de Cupertino : le New York Times précise ainsi que la part des développeurs concernés – très conséquente puisqu’elle s’élève aux environs de 98% – représente “moins de 5% du revenu total de l’App Store” à l’heure actuelle.

Le lancement tel programme de la part d’Apple est forcement le bienvenue pour bon nombre de développeurs mais qui n’aura toutefois aucun impact pour les grands acteurs du marché mobile qui continueront à payer plein pot la fameuse taxe polémique. D’aucun ne seront surpris si, à l’avenir, ces grosses firmes du jeu vidéo nomade réclament elles aussi un traitement similaire au nom de la parité entre tous les développeurs… Mais il s’agit néanmoins d’un pas dans la bonne direction et d’une aide substantielle pour les studios se lançant dans le difficile marché des applications mobiles.

Mots-clés app storeapple