Apple : l’Inde comme terre d’asile pour la fabrication des futurs iPhone ?

Dès ce début d’année 2019, une part des iPhone “haut de gamme” d’Apple pourraient continuer à être assemblés par le Taïwanais Foxconn, mais cette fois en Inde. Il s’agirait là d’une première pour la firme de Cupertino, qui comptait jusqu’à présent sur les chaînes d’assemblage chinoises de son sous-traitant pour le gros de sa production de smartphones premiums (iPhone de la famille X pour l’essentiel). La situation délicate dans laquelle se trouve la marque à la pomme en Chine serait à la source de cette perspective de délocalisation partielle, nous expliquent les correspondants indiens de Reuters, dans une enquête publiée ce jeudi.

On apprend par ailleurs que cette production indienne d’iPhone prendrait place dans l’usine de Foxconn implantée à Sriperumbudur (dans le sud-est du pays). Ce changement d’horizon pourrait contribuer à donner aux activités d’Apple une toute autre envergure en Inde, alors que la firme de Tim Cook peine depuis des années à s’imposer sur ce marché, pourtant l’un des plus dynamiques sur le secteur du smartphone, avec une croissance que les marques chinoises – et plus accessoirement Samsung, qui produit certains de ses mobiles entrée de gamme sur place – se sont jusqu’ici en grande partie accaparée.

D’après Reuters, Foxconn commencerait, dès le début 2019, à assembler des iPhone “haut de gamme” dans son usine indienne. Une première pour le sous-traitant taïwanais d’Apple.

Faire migrer la production des iPhone haut de gamme en Inde (et notamment celle des nouveaux modèles, attendus pour la rentrée 2019), impliquerait toutefois de larges investissements de la part de Foxconn. Si la marque assemble déjà des smartphones pour le compte du chinois Xiaomi sur son site de Sriperumbudur, la fabrication d’iPhone dans cette même usine nécessiterait un investissement de 25 milliards de roupies (soit près de 356 millions de dollars) destiné à accroître les capacités de production du site, apprend-on. Un investissement que Foxconn aurait d’ores et déjà avalisé, et qui permettrait de créer un total de 25.000 emplois dans la région.

Des iPhone avaient déjà été produits en Inde par le passé, mais uniquement des modèles “abordables”

Reuters note cependant que la production d’iPhone en Inde n’est par une nouveauté complète. Car si les iPhone premiums (comprenez les derniers modèles lancés par la marque) sont bien fabriqués – systématiquement ou presque – en Chine, il en allait différemment de certains modèles plus abordables ou plus anciens, produits il y a quelques années encore par Apple. Une part des iPhone SE (modèle low-cost qu’Apple ne commercialise plus désormais) et 6S étaient ainsi assemblés sur les chaînes de la Wistron Corp (rival taïwanais de Foxconn) situées à Bangalore (dans le sud du pays).

En Inde, plus de la moitié des (faibles) ventes d’iPhone se concentre sur les modèles lancés avant l’iPhone 8 (sortie l’année dernière). Aussi, Apple pourrait à l’avenir confier à Foxconn la charge de fabriquer de nouveau des iPhone X. Vendus potentiellement moins cher que les modèles actuels (iPhone Xr, Xs et Xs Max), ils pourraient donner à Apple l’opportunité de gagner des parts de marché dans un pays que le géant californien ne parvient pas à investir pour de bon sur le plan commercial.

Reuters précise par contre que de nombreuses zones d’ombres subsistent vis-à-vis de cette probable délocalisation, vers l’Inde, d’une part de la production d’iPhone haut de gamme. Les détails du nouveau contrat signé entre Apple et Fox n’étant pas révélés, l’agence de presse britannique préfère rester prudente quant aux retombées que l’assemblage d’iPhone sur les terres de Gandhi pourraient avoir pour la marque à la pomme. De la même manière on ne sait pas si Apple profitera de l’occasion pour faire également fabriquer une partie des composants intégrés aux iPhone directement sur place. Des réponses plus précises à ces questions sont attendues dans les prochains mois.