Apple renforce son dispositif de lutte contre le racisme systémique

Tim Cook a promis une grosse annonce pour Apple et elle vient de tomber. La marque a en effet déclaré qu’elle avait l’intention de renforcer le programme REJI, un programme ayant pour but de lutter contre le racisme systémique et de mettre un terme aux injustices ethniques.

L’initiative a été lancée à l’origine en juin de l’année dernière, suite à la mort de George Floyd.

Crédits Matias Cruz – Pixabay.com

Elle a principalement pour but de faire progresser l’équité ethnique dans tous les milieux et de faire en sorte que chacun puisse être jugé en fonction de ses compétences et de sa motivation, sans que sa couleur ou son origine sociale ne viennent interférer.

Apple a annoncé trois projets en faveur du programme REJI

Loin de se limiter à Apple, le dispositif intervient sur plusieurs leviers comme l’éducation, l’économie, la formation ou encore la justice.

A l’époque, Apple avait indiqué qu’elle souhaitait investir 100 millions de dollars dans ce projet, sans pour autant entrer davantage dans les détails. Moins d’un an a passé et la marque révèle aujourd’hui trois des premiers projets qui seront soutenus dans le cadre de cette initiative.

Le premier d’entre eux s’appelle Propel Center et il se posera comme un centre mondial d’innovation et d’apprentissage. Ouvert à tous, il permettra aux étudiants issus des collèges et universités principalement fréquentés par les Afro-Américains de se former aux technologies de demain.

Le second projet est du même type et il prend la forme d’une académie maison, la Apple Developer Academy. Encore une fois, cette dernière aura pour but de soutenir l’enseignement du développement et l’accès aux nouvelles technologies. Dans un premier temps, le centre accueillera les étudiants de Détroit, mais il sera à terme étendu à davantage de villes.

Education, formation et financement

Le troisième projet a enfin une portée un peu différente et il se présentera sous la forme d’un organisme de subvention pensé pour les entrepreneurs noirs et hispaniques.

Apple n’intervient cependant pas seul sur ces trois projets. Ils sont en effet menés en partenariat avec plusieurs acteurs du marché. Le Propel Center, par exemple, a été imaginé par Ed Garm, une organisation à but non lucratif qui oeuvre pour promouvoir l’innovation et l’équité éducative.

Le projet d’investissement sera mené conjointement avec Harlem Capital, une entreprise spécialisée dans le capital-risque installée à New York. Apple est donc là pour apporter son soutien et son savoir-faire.

Pour Lisa Jackson, la vice-présidente d’Apple, ces projets sont devenus indispensables dans une société américaine gangrénée par le racisme institutionnalisé et bercé par des injustices sociales flagrantes. Elle s’est ainsi dit fière de prêter ses voix et ses ressources pour “créer de nouveaux moteurs d’opportunités qui autonomisent, inspirent et créent un changement significatif”.

Le communiqué de presse est disponible à cette adresse.

Mots-clés apple