Apple, Microsoft et Samsung sacrés champions de l’obsolescence programmée

Greenpeace a publié un nouveau rapport en début de semaine. Il se focalise sur les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables les moins réparables du marché. Apple, Microsoft et Samsung arrivent en tête du classement de l’organisation. Malaise.

Greenpeace n’a pas eu besoin d’aller chercher très loin pour établir son classement. L’organisation a en effet choisi de s’appuyer sur l’expertise technique du site iFixit, considéré comme une référence en matière de réparation et de démontage.

Apple

L’ONG a donc passé en revue les produits les plus vendus entre 2015 et 2017 et elle a attribué une note à chacun d’entre eux en s’appuyant sur différents critères.

Greenpeace a une dent contre l’obsolescence programmée

Plutôt variés, ces derniers avaient trait à la facilité de remplacement des composants, bien sûr, mais également à la disponibilité des pièces de rechange et des manuels de réparation. Greenpeace a également pris en compte les outils utilisés pour intervenir sur ces appareils.

En compilant tous ces critères, l’organisation a ensuite attribué une note située entre 1 et 10 à chacun des produits de la liste.

Dans la catégorie des smartphones, Samsung arrive bon dernier et il décroche ainsi la note de 3/10 pour le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge et la note de 4/10 pour le Galaxy S8 et le Galaxy S8+. Microsoft ne s’en tire pas mieux du côté des tablettes puisque la Surface Pro et le Surface Book obtiennent la note la plus basse : 1/10.

Apple ne s’en tire pas mieux que ses concurrents, bien au contraire.

Apple, Microsoft et Samsung arrivent bons derniers

La marque a la pomme finit en effet bon dernier et elle décroche ainsi la note minimale pour le MacBook et le MacBook Pro. L’iPad Pro et l’iPad obtiennent pour leur part la note de 2/10. L’iPhone 7 s’en sort plutôt bien en revanche et il décroche ainsi la note de 7/10.

Bien sûr, les entreprises en question ont rapidement réagi. Microsoft a ainsi déclaré que les appareils de la gamme Surface sont conçus par des professionnels, pour des professionnels. En outre, la firme insiste sur le fait qu’ils utilisent tous des composants de haute qualité et qu’ils s’accompagnent en plus d’une garantie constructeur avant d’assurer aux utilisateurs “une expérience optimale et durable”. Apple insiste pour sa part sur les “performances environnementales” de ses appareils.

Les résultats de l’étude peuvent être consultés ici.