Apple ne compte pas tourner le dos au Thunderbolt, même avec le passage des Mac sous ARM

Apple se prépare à prendre ce qui sera sans doute l’un des plus importants virages de son histoire. Pour la troisième fois depuis la création de l’entreprise, la marque s’apprête en effet à changer d’architecture et à tourner le dos aux puces Intel… au profit de ses propres puces.

Ce basculement se fera sur deux ans et il aura bien entendu de lourdes répercussions sur le plan logiciel, mais également matériel.

Un MacBook auréolé d'une belle lumière mauve

Photo de Dmitry Chernyshov – Unsplash

Forcément, à première vue, un tel changement peut inquiéter. Après tout, Intel dispose d’un certain savoir-faire en matière de puce. Un savoir-faire construit sur des décennies d’expérience.

Apple n’en a pas fini avec le Thunderbolt

Toutefois, les ingénieurs d’Apple ont eux aussi développé des compétences en travaillant sur les SoC présents à bord des iPhone et des iPad. Des SoC qui n’ont, comme chacun le sait, absolument rien à envier à leurs concurrents. Même les mieux armés.

Mais au-delà de ce changement d’architecture, on peut également se demander si le passage sur des puces Apple Silicon n’aura pas un impact sur la connectique de nos Mac.

Au fil de ces dernières années, Apple a en effet tout misé sur le Thunderbolt. Une technologie développée avec le concours d’Intel.

Mais Apple se veut rassurant. Dans une déclaration envoyée à The Verge, la firme a en effet indiqué qu’elle ne comptait pas tourner le dos au Thunderbolt et que les Mac sous ARM supporteront eux aussi la technologie :

« Il y a plus de dix ans, Apple s’est associé à Intel pour concevoir et développer le Thunderbolt, et aujourd’hui nos clients apprécient la vitesse et la flexibilité que [le connecteur] apporte à chaque Mac. Nous restons attachés à l’avenir de Thunderbolt et le prendrons en charge sur les Mac sous Apple Silicon. »

À lire aussi : Les Mac sous ARM ne seront pas compatibles avec Boot Camp

Les Mac sous Apple Silicon proposeront aussi le Thunderbolt

Contrairement à ce que beaucoup craignaient, Apple n’a donc pas l’intention de tourner le dos à cette norme. Et c’est assurément une bonne chose. Intel a en effet récemment donné de nouveaux détails sur le Thunderbolt 4 et ce dernier ira encore plus loin que la norme actuelle en termes de débits.

Grâce à cette nouvelle version, il sera notamment possible pour nos ordinateurs de prendre en charge un écran 8K, ou deux écrans 4K.

Rappelons que le premier Mac sous ARM débarquera à la fin de l’année. La transition complète prendra deux ans.

À lire aussi : Apple officialise le passage des Mac sous ARM

Mots-clés applemac