Apple Neural Engine : le microprocesseur dédié à l’intelligence artificielle

Apple ambitionne d’équiper très prochainement ses smartphones d’une puce exclusivement dédiée à l’intelligence artificielle. D’après un article de Bloomberg, ce dispositif connu en interne sous le nom de Neural Engine servira à désengager le processeur principal de toutes les tâches allouées à l’IA comme la réalité augmentée ou bien encore la reconnaissance vocale et visuelle. Ainsi, l’appareil gagnera en autonomie et en efficacité.

Qualcomm et Google  travaillent déjà sur le développement de processeur dédié à l’intelligence artificielle. Toutefois, il est possible que les progressions en cours puissent totalement  bouleverser le marché. En effet, la puce dédiée à l’intelligence artificielle qui sera intégrée dans les smartphones impliquera l’externalisation de la puissance de calcul.

Apple

Selon la source de Bloomberg, le prochain iPhone ne sera pas doté de ce dispositif, mais les futurs modèles n’y manqueront pas.

Pour des smartphones davantage performants

Actuellement, les applications sur les terminaux d’Apple qui se rapportent à l’intelligence artificielle sont prises en charge par le CPU et le GPU. Tel est par exemple le cas de l’assistance vocal Siri. Cependant, ceci a des répercussions considérables sur l’autonomie des modèles.

Les calculs gourmands en temps réel ont un impact certain sur la consommation énergétique des terminaux et ils pèsent par conséquent sur l’autonomie de la batterie. Le futur microprocesseur d’Apple sera donc la solution parfaite pour assurer une plus grande performance sur ses produits.

Externalisation de la puissance de calcul

Pour assurer la mise en œuvre de ce microprocesseur, l’une des solutions technologiques possibles consiste à utiliser des serveurs distants – à savoir le cloud – pour externaliser la puissance de calcul nécessaire pour le bon fonctionnement de l’intelligence artificielle. Ainsi, l’échange des informations se fera via Internet.

Grâce à cette solution, l’autonomie des flagships s’en trouve améliorée. Cependant, la consommation énergétique totale restera astronomique du fait que ces fermes de serveurs ou datacenters se révèlent être très énergivores.

Apple devrait logiquement donner plus de détails sur ce projet dans les mois à venir. Il est même possible que la firme de Cupertino décide d’éclaircir ce qu’il en est de son futur microprocesseur lors de la conférence dédiée aux développeurs, une conférence attendue pour le 5 juin 2017 à San José.

Mots-clés applerumeurs