Apple officialise le passage des Mac sous ARM

Apple avait gardé le plus gros morceau pour la fin. Après la présentation de macOS Big Sur, la firme a en effet officialisé le lancement des Mac sous ARM.

Encore une fois, Apple s’apprête donc à changer d’architecture. Ce sera en effet le troisième changement après le passage sur l’architecture PowerPC et celui sur les puces Intel.

Crédit : Karolina Grabowska – Pixabay.com

Mais attention, car il ne faut pas parler de puces ARM. Apple n’a d’ailleurs pas cité ce nom une seule fois durant le Keynote. Les nouvelles puces maison sont donc baptisées « Apple Silicon ».

Des Mac sous Apple Silicon pour bientôt

Sans surprise, Apple a mis à profit son expérience sur les puces des iPhone et des iPad pour développer ces nouveaux processeurs. Depuis l’A4, la marque conçoit en effet ses propres puces, mais elle ne s’est pas uniquement cantonnée à l’iPhone puisqu’elle a lancé ensuite les puces A5X, A6X, A8X, A9X, A10X et A12X pour les iPad et iPad Pro.

Sans oublier, bien entendu, les puces « secondaires » comme celles destinées aux Apple Watch.

Pour la marque, il était donc logique d’aller encore plus loin et de développer des puces adaptées aux Mac. Des puces dont le but était d’offrir le meilleur rapport entre puissance et consommation… tout en leur faisant bénéficier des fonctions axées sur la sécurité comme les enclaves chiffrées.

Premier point et pas des moindres, si les puces Apple Silicon ont un nom différent, elles reposeront sur une architecture similaire à celles des iPhone et des iPad. Ce qui veut aussi dire que les développeurs et éditeurs auront moins à faire pour adapter leurs outils et leurs jeux à cette nouvelle architecture.

Les Mac vont passer sous ARM

Les Mac vont passer sous ARM

macOS Big Sur, le système de la transition

macOS Big Sur jouera en outre un rôle central dans cette transition puisque toutes les applications Apple développées pour le système prendront en charge les puces Intel et les puces Apple Silicon. Cela vaut notamment pour Logic Pro ou encore pour Final Cut Pro. De là à voir ces deux outils arriver sur iPad, il n’y a donc qu’un pas. Mieux encore, Microsoft et Adobe travaillent déjà sur les versions ARM de leurs applications.

Et bien sûr, la pierre angulaire de ce changement n’est autre que Xcode. La nouvelle version de l’application va en effet permettre aux développeurs de créer des applications universelles compatibles à la fois avec Intel et ARM.

Word, Excel et PowerPoint sont d’ailleurs déjà compatibles avec les puces Apple Silicon. La preuve que ce changement a été amorcé bien en amont du Keynote, en somme.

Côté Adobe, l’éditeur a choisi de se focaliser en premier lieu sur Lightroom Cloud et Photoshop. Craig Federighi nous a d’ailleurs fait une petite démo sur scène ce soir et le résultat était édifiant. Aucune latence, aucun temps de chargement. Gros boulot, donc.

Les Mac ARM pourront exécuter des applications iOS

Les Mac ARM pourront exécuter des applications iOS

À lire aussi : Les nouveautés iOS 14

Apple, Microsoft et Adobe travaillent sur des versions ARM de leurs applications

Et bien sûr, les éditeurs auront accès à toutes les fonctions des puces, ce qui vaut aussi pour leur réseau neuronal. Et pour ceux qui ne voudraient pas passer sous ARM, Apple a prévu le coup : macOS Big Sur intégrera la deuxième version de Rosetta, un outil qui servira à faire la transition entre les deux architectures. Le code sera traduit en temps réel afin de permettre à des applications développées pour l’architecture Intel de fonctionner sur les puces maison de la firme.

Rosetta 2 a en tout cas l’air d’avoir de la source. Maya, par exemple, tourne à merveille dessus. De même pour Tomb Raider.

En prime, les développeurs auront aussi accès à une fonction de virtualisation pour… faire appel à une distribution Linux.

Mais il y a un autre point intéressant. Comme les Mac fonctionneront sous ARM, ils pourront aussi lancer toutes les applications iOS. Elles s’afficheront directement à l’écran dans des fenêtres volantes. D’un coup, nos Mac vont donc avoir accès à une ludothèque très impressionnante. Il faut d’ailleurs signaler que les applications iOS seront directement disponibles dans le Mac App Store.

Et alors, quand pourrons-nous profiter des premiers Mac sous ARM ? Les premiers modèles sortiront à la fin de l’année, et la transition sera complétée dans deux ans. Apple a d’ailleurs l’intention de lancer de nouveaux Mac sous Intel avant la fin de la transition. Quant à savoir s’il sera pertinent d’investir dans ces machines, c’est un tout autre débat.

À lire aussi : macOS Big Sur dévoilé, toutes les nouveautés

Mots-clés applewwdc 2020