Apple offre une ultime chance à Epic Games

Depuis ce week-end, le torchon brûle entre Apple et Epic Games. Pour contester les 30% de commission de la firme de Cupertino et sa position dominante, le studio vidéoludique avait décidé de proposer son propre moyen de paiement pour Fortnite, sur iOS. Une fonctionnalité qui allait à l’encontre des règles de l’App Store et une réponse immédiate d’Apple, qui a décidé de supprimer le célèbre Battle Royale de sa boutique. Sans oublier que le compte développeur d’Epic Games sera prochainement fermé, à la fin du mois. Et nouveau rebondissement dans cette guerre commerciale entre les deux géants, comme le rapporte The Verge.

Apple a décidé d’offrir une ultime chance à Epic Games de respecter ses règles.

Crédits Zhiyue Xu – Unsplash.com

Selon Apple, Epic Games s’est lui-même mis dans cette position difficile.

Apple communique enfin sur la polémique

Il aura fallu plusieurs jours à Apple pour fournir une réponse détaillée à la polémique Epic Games. Le studio derrière Fortnite et l’Unreal Engine dénonce la position dominante de la firme de Cupertino, tandis que plusieurs gros acteurs ont décidé de soutenir Epic Games, comme Spotify ou Tinder.

Et au micro de The Verge, la firme de Cupertino a décidé de communiquer, offrant une dernière chance à Epic Games – qui risque fort de refuser. Apple commence par flatter l’ego du studio, expliquant qu’il est “l’un des développeurs les plus prospères de l’App Store, étant désormais une société valant plusieurs milliards de dollars grâce aux millions d’appareils sous iOS dans le monde“, rappelant tout de même que la boutique virtuelle “est pensée pour être un lieu sûr“.

Apple laisse une porte ouverte à Epic Games, alors que son compte développeur fermera prochainement, expliquant vouloir éviter cette situation. La firme de Cupertino pense en revanche que le studio s’est “créé lui-même un problème pouvant être résolu facilement“.

Apple demande donc à Epic Games le retrait de sa méthode de paiement pour Fortnite qui viole les règles de l’App Store à travers une mise à jour. La firme de Cupertino précise ne pas faire d’exception pour Epic et, petit tacle, explique penser “qu’il n’est pas juste de faire passer des intérêts financiers avant les règles de protection pour nos clients“.