Apple est désormais membre de Partnership on AI

Partnership on AI est une association d’entreprises américaines qui collaborent ensemble dans le domaine de la recherche sur l’intelligence artificielle.  De nombreuses sociétés de renoms telles que Facebook, Amazon, IBM, Alphabet de Google et sa filiale DeepMind ainsi que Microsoft figurent parmi les principaux membres.

Apple n’avait pas encore franchi le pas, mais cela vient de changer. Après quelques hésitations, la firme a en effet décidé de rejoindre ses camarades et de se joindre elle aussi à l’aventure.

Apple Partnership on IA

Apple a finalement décidé de rejoindre Partnership on IA.

En réalité, personne ne s’attendait à une telle décision de la part du géant de Cupertino.  La marque à la pomme a en effet tendance à mettre l’accent sur la discrétion afin de protéger ses compétences et ses produits.

Apple, un membre à part entière de Partnership on AI

Toutefois, consciente de l’enjeu de cette association, elle a fini par céder et elle a donc accepté de faire partie du Partnership on AI.

Partnership on AI prouve une fois de plus que les grands acteurs sont capables de collaborer ensemble quand ils partagent un objectif commun. Quant à Apple, elle a réalisé l’intérêt de faire partie de l’association et des avantages qu’elle pourrait en tirer.

Aussi étrange que cela puisse paraître, un représentant de la firme a affirmé qu’Apple « a été impliqué et a collaboré avec Partnership avant sa première annonce. » D’ailleurs, en décembre dernier, le groupe a publié un article sur les travaux en matière de machine learning pour prouver son dévouement dans le partage en matière de l’IA.

La diversité pour assurer le développement de l’IA

De son côté, Partnership on AI affirme que : « La diversité de la pensée à travers l’organisation est cruciale pour s’assurer que nous explorons et abordons efficacement les influences de l’IA sur les personnes et la société, fournissons des conseils sur les meilleures pratiques de l’IA et cherchons à faire progresser la compréhension du public de l’IA. »

C’est cet esprit basé sur la diversité que partagent tous les membres. Il est à noter que certains représentants la société civile comme Subbarao Kambhampati de l’AAAI, Dario Amodei de l’OpenAI, Deirdre Mulligan de l’université UC Berkeley, Carol Rose de l’Aclu et tant d’autres encore en font partie.

Si certaines entreprises sont convaincues de l’efficacité de cette association pour pouvoir intégrer l’IA dans la société moderne, d’autres semblent la bouder. C’est notamment le cas d’Intel et de Twitter qui ne sont pas encore membres du Partnership on AI.

Mots-clés apple