Apple pense que Microsoft ment et ne vend pas à perte ses Xbox Series X | S

Le procès entre Epic Games et Apple bat son plein, permettant aux plus curieux d’en apprendre plus sur l’industrie. Car pour étayer les accusations de position dominante de la part de la firme de Cupertino, plusieurs entreprises majeures sont appelées à la barre. Pour Epic Games, l’objectif est de faire tomber Apple dont l’App Store est l’unique boutique en ligne autorisée sur iOS. Cela veut donc dire que les développeurs n’échappent pas à la commission de 30% imposée par la firme de Cupertino. Une situation qu’Epic Games veut changer (même si, malgré son image de bon samaritain, l’entreprise veut simplement faire tomber une autre qui prend plus de place). Et l’une des sociétés qui avaient témoigné lors de ce procès n’est autre que Microsoft.

La société américaine avait expliqué que les Xbox sont vendues à perte et que seuls les services sont rentables.

Crédits Pixabay

Mais comme le rapporte The Verge, Apple pense tout simplement que Microsoft ne dit pas la vérité.

Apple ne semble pas fait confiance à Microsoft

C’est la semaine dernière que Microsoft témoignait au procès opposant Epic Games et Apple. Lori Wright, cadre dans la société, expliquait que l’entreprise vend ses Xbox Series X et Series S  (de même pour les anciens modèles) à perte et n’a jamais fait de profits sur la console.

Ce sont les services de Microsoft qui rapportent de l’argent : un témoignage sous serment. Mais pour la firme de Cupertino, cette déclaration ne tient pas la route et doit être retirée du dossier. Pour Apple, Microsoft ment, tout simplement, et n’a pas été capable de fournir de preuves.

Madame Wright a témoigné d’une absence de rentabilité de la branche console de Microsoft, sans donner de preuves (…) qui peuvent étayer (ou réfuter) cet élément.

Apple pense que Lori Wirght a des documents pouvant entraîner une réponse en analysant en détail les affirmations de Microsoft. Selon la firme de Cupertino, l’entreprise refuse que ces derniers soient consultés.

Rappelons que le témoignage de Microsoft est très important. Si l’entreprise dit vrai, elle ne fait des profits qu’avec ses services, pas avec ses consoles, tout le contraire d’Apple. La firme de Cupertino est rentable avec ses services mais également ses iPhone. Ce qui le met dans une position dominante pour Epic Games.