Apple Podcasts va permettre aux créateurs de proposer des abonnements payants

Apple, ce ne sont pas que des smartphones, des tablettes ou des ordinateurs. Les années passant, le géant californien a donné vie à un véritable écosystème, un écosystème soutenu par de nombreux services. Podcasts en fait partie et il s’apprête à franchir un tout nouveau cap.

Lors de son dernier Keynote, la marque à la pomme s’est beaucoup focalisée sur la partie hardware. Elle a ainsi présenté des iPad Pro, des iMac, des AirTags et une Apple TV 4K.

Image par Becca Clark de Pixabay
Image par Becca Clark de Pixabay 

Le tout en une heure, montre en main, ce qui tient clairement de l’exploit.

Apple Podcasts fait peau neuve

D’autant que les annonces faites durant l’événement ne se sont pas uniquement focalisées sur les produits du constructeur. Non content de dévoiler un nouveau coloris pour les iPhone 12, ce dernier a également présenté une formule familiale pour l’Apple Card ainsi qu’une toute nouvelle version de Podcasts, l’application consacrée… aux podcasts.

Faute de temps, nous n’avions pas pris le temps de revenir sur cette nouvelle mouture, et le temps est venu de réparer cet impardonnable oubli.

Podcasts va donc bénéficier d’une mise à jour. Attendue avec iOS 14.5, cette dernière rendra l’application plus conviviale. Au programme, donc, des visuels mis en avant, des menus réorganisés et un gros focus sur le contenu. Le tout avec une interface aux tonalités plus sombres.

Ce lifting n’est cependant pas la nouveauté la plus intéressante apportée par cette mise à jour. Apple a en effet profité de l’occasion pour revoir son modèle économique, avec à la clé de bonnes nouvelles pour les créateurs.

70 % la première année, 85 % les suivantes

S’ils le souhaitent, ces derniers vont en effet pouvoir proposer des offres payantes à leurs abonnés. Mieux encore, ils toucheront 70 % des revenus générés par leurs émissions la première année, puis 85 % les suivantes.

Cela veut-il dire que Podcasts va passer à un modèle payant ? Absolument pas. Apple précise bien dans son communiqué de presse que l’idée est avant tout de proposer aux créateurs des leviers leur permettant de monétiser leurs contenus. Ils pourront ainsi proposer des émissions payantes sans publicités, ou même des accès à des contenus supplémentaires, sans oublier de potentielles avant-premières.

De leur côté, en souscrivant à ces formules, les abonnés s’assureront de soutenir leur(s) créateur(s) préféré(s). Attendue pour le mois de mai, cette fonction sera proposée dans plus de 170 pays, dont la France.

Mots-clés apple