Apple poursuivi pour la résistance à l’eau de ses iPhone

Actuellement, beaucoup de smartphones se vantent d’être résistants à l’eau et les iPhone en font bien évidemment partie. En effet, certaines histoires racontent qu’il y a des iPhone tombés dans des lacs qui ont été récupérés des mois plus tard et qui seraient toujours en état de marche et cela, sans aucune protection supplémentaire contre l’eau.

Pourtant, à en croire certains détenteurs d’iPhone, Apple ferait de la publicité mensongère sur la capacité de ses smartphones à résister à l’eau ainsi qu’à d’autres liquides. En effet, plusieurs plaignants ont déposé un recours collectif contre le géant le samedi 24 avril 2021.

Crédits Pixabay

Dans une plainte déposée auprès du tribunal du district sud de New York, les plaignants affirment qu’Apple surestime les capacités de résistance à l’eau de son matériel.

Apple a continuellement augmenté la résistance à l’eau de ses derniers iPhone

Le dossier de plainte fait 13 pages et ne vise que la résistance à l’eau des appareils Apple. Il s’agit d’un recours collectif avec une certaine Antoinette Smith comme plaignante principale qui plaide « au nom de tous les autres dans la même situation ».

Pour information, l’iPhone 7 a été présenté comme disposant d’une protection IP67, avec une résistance à l’eau atteignant 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes maximum. L’iPhone 11 Pro et Pro Max sont allés plus loin avec une certification IP68 qui devait en principe assurer leur bon fonctionnement même à une profondeur sous l’eau de 4 mètres et un temps maximal d’immersion de 30 mn.

L’iPhone 12 a surpassé les derniers modèles en revendiquant une résistance à l’eau de l’ordre de 6 mètres pendant une demi-heure.

Des niveaux de résistance testés en laboratoire et non dans la vie réelle

Cependant, la plainte affirme que ces caractéristiques avancées pour les iPhone sont soumises à « des clauses de non-responsabilités en petits caractères » qui révèlent que ces niveaux de certification étaient basés sur des tests en laboratoire avec de l’eau statique et pure et non de l’eau de piscine ou encore de l’eau de mer.

Ainsi, si les propriétaires d’appareils Apple se retrouvent malencontreusement au bord d’une piscine ou de la mer avec leur appareil sur eux et que celui-ci se faisait éclabousser ou immerger temporairement, Apple leur refuserait la garantie sous prétexte que l’eau contenait du chlore ou du sel.

Mais ce n’est pas tout. D’après Apple Insider, la garantie ne couvrirait pas non plus les dommages causés par des liquides et qui activent l’indicateur de contact liquide du smartphone qui devient alors rouge. Selon la plainte, même si Apple suggère de passer de l’eau sur les parties d’un iPhone qui ont été éclaboussées par des liquides courants comme du café ou du jus de fruits, ce geste n’est pas non plus couvert par la garantie.

Mots-clés apple