Apple préparerait aussi un smartphone pliable

Mais qu’ont-ils tous avec les smartphones pliables ?! Alors que Samsung travaillerait de nouveau sur un projet de ce type (notamment au travers d’un certain Galaxy X, qui pourrait être présenté au CES de Las Vegas en janvier prochain), et ce plusieurs années après avoir présenté un mobile doté d’une dalle souple (nous avions eu l’occasion d’évoquer ce téléphone ici), voilà qu’Apple serait également sur le coup…

La firme de Cupertino avait en effet déposé un brevet en fin d’année dernière pour un smartphone à écran pliable et il semble que – contre toute attente – la société à la pomme soit bel et bien en train de se pencher sérieusement sur la question.

iphone-pliable-rumeur

Apple avait déposé en fin d’année dernière un brevet pour un smartphone pliable, et il se pourrait bien que la firme de Cupertino planche toujours sur ce projet

C’est en tout cas ce qu’avance The Investor dans un article publié hier. Le site britannique indique que, selon ses sources, la firme de Tim Cook aurait signé un nouveau partenariat avec LG Display (et non pas Samsung Display) pour que la société coréenne créée une task force d’ingénieurs capables de mettre au point une dalle OLED pliable pour un futur iPhone. Un iPhone qu’Apple ne prévoirait toutefois pas de lancer avant plusieurs années.

l’iPhone pliable : un projet sur le long terme pour Apple

Si LG avait déjà mis au point des dalles OLED pliables, The Investor explique que le géant coréen serait toujours en train de les perfectionner. Le projet d’Apple serait donc entre de bonnes mains, même s’il faudra du temps pour que les choses se concrétisent.

D’après des sources anonymes contactées par le site anglais, LG Display serait en effet en mesure de fournir ces fameuses dalles à Apple, mais seulement à l’horizon 2020, date à laquelle la production pourrait véritablement débuter grâce à la construction d’une nouvelle usine, que le géant californien pourrait en partie financer.

Il est intéressant de noter que la firme à la pomme a fait le choix de se tourner vers LG, son vieux partenaire sur la technologie LCD, pour la création de ces écrans OLED pliables. Une décision qui ne va pas sans une bonne part de stratégie.

Apple chercherait en effet à s’émanciper au maximum de Samsung, qui fournit actuellement des dalles OLED pour l’iPhone X, et qui se trouve dans une situation de quasi monopole sur le marché de l’OLED Mobile.

Mots-clés appleiphone