Apple procède à la cinquième scission d’actions de son histoire pour attirer plus d’investisseurs

Six ans après sa dernière division d’action, le géant américain de la technologie Apple va bientôt procéder à la cinquième scission d’actions de son histoire. La nouvelle a été rendue officielle par Apple jeudi 30 juillet dernier.

Après un rapport trimestriel (très) satisfaisant sur ses revenus, Apple s’est désormais fixé comme objectif de s’ouvrir un peu plus aux investisseurs. Ainsi, la division d’action de “quatre pour un” ramènera la valeur d’une action de la boîte à 100 au lieu des 400 dollars actuels. Ce qui, selon un porte-parole d’Apple, facilitera grandement l’accès aux actionnaires.

Photo de Zhiyue Xu – Unsplash.com

Il est à noter que cette décision de la marque à la pomme intervient également dans le cadre d’une normalisation de la valeur de ses actions par rapport à l’indice boursier Dow Jones, le plus vieil indice boursière de New York, dont Apple fait justement partie.

Une division quatre pour un pour attirer plus d’investisseurs

La division quatre pour un (4-1) signifie que le propriétaire actuel d’une action Apple aura bientôt quatre actions (c’est-à-dire trois actions en plus), après la scission du 24 août prochain. On assistera donc à une réduction de la valeur de l’action à 100 dollars si elle est aujourd’hui évaluée à 400 dollars.

Selon Apple, cette démarche « aidera à attirer une plus large base d’investisseurs ». En effet, le leader américain de la technologie s’attend à une augmentation des achats d’actions après cette réduction de sa valeur en bourse très attendue.

Si on remonte dans le temps, des scissions d’action de deux pour un (2-1) ont déjà eu lieu en 1987, en 2000 et en 2005. Et dernière en date,  un fractionnement à raison de sept pour un (7-1) a eu lieu en 2014. Conclusion, un actionnaire qui a acheté une action Apple avant 1987 en aura donc 224 vers la fin de ce mois d’août.

Un changement impactant l’indice boursier du Dow Jones

Il faut savoir qu’aujourd’hui, la valeur des actions d’Apple est la plus élevée de tout le Dow Jones. De ce fait, et étant donné que les mouvements d’actions au sein de cet indice boursier dépendent des mouvements du dollar, « les mouvements des actions Apple auront bien moins d’effets sur le Dow Jones » après la prochaine scission.

United Health Group Inc, la société américaine d’assurance, occupera alors la première place en devenant l’action la plus chère de l’indice Dow Jones.

Sur un plan stratégique, comparé aux cinq scissions d’actions réalisées par Apple, d’autres groupes comme Amazon n’en font que très rarement. À chaque boîte ses raisons, pour certains investisseurs des actions d’une valeur plus élevée sont plus attrayantes. Rendez-vous fin août pour voir comment le marché va se comporter après cette démarche d’Apple.

Mots-clés applefinance