Apple se lance dans l’utilisation de l’aluminium sans carbone

Apple veut réduire l’impact environnemental de ses produits. Pour œuvrer dans cette voie, la firme de Cupertino a annoncé en mai 2018 qu’elle collaborait avec Elysis, une coentreprise montréalaise créée par les producteurs d’aluminium Alcoa et Rio Tinto, pour produire de l’aluminium sans carbone. Tim Cook avait alors déclaré que sa firme était fière d’être partie prenante de ce nouveau projet ambitieux. « Nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir utiliser un jour dans la fabrication de nos produits un aluminium extrait sans émissions de gaz à effet de serre. » a-t-il indiqué.

Pour concrétiser ce projet, Elysis s’est vue octroyer un financement de 144 millions de dollars par Apple et les gouvernements du Canada et du Québec. Le 5 décembre 2019, Reuters a annoncé que la firme de Cupertino avait acheté son premier lot d’aluminium sans carbone à Elysis. La quantité exacte de ce lot est encore inconnue.

Crédits Unsplash

Cette première commande sera envoyée depuis un centre de recherche Alcoa, situé à Pittsburgh.

Apple opte pour de nouvelles méthodes de production

Lisa Jackson, responsable de l’environnement chez Apple, a déclaré à travers un communiqué que de grands changements allaient s’opérer au niveau des méthodes de production de la firme à la pomme.

« Depuis plus de 130 ans, l’aluminium, un matériau commun à tant de produits que les consommateurs utilisent quotidiennement, est produit de la même façon. L’impact sur la planète était désastreux et nous nous devions de repenser nos méthodes de production. Tout cela est sur le point de changer. »

Un procédé commercialisé à l’horizon 2024

Elysis a indiqué que cet aluminium sans carbone a été conçu selon « une technologie brevetée qui élimine les émissions directes de gaz à effet de serre du procédé traditionnel. » C’est en se servant d’une anode en céramique, plutôt qu’en carbone, que la société arrive à produire de l’aluminium qui n’émet que de l’oxygène.

Ce métal devrait être utilisé dans la fabrication des Mac, des iPhone, des iPad et des Apple Watch de la marque à la pomme. Actuellement, Elysis prévoirait d’ouvrir un centre de production à Saguenay, au Québec. À l’horizon 2024, la coentreprise souhaiterait commercialiser son procédé de fusion sans carbone.

Pour le moment, on ignore le coût du premier achat d’Apple.