Apple signe un contrat de 600 millions de dollars avec Dialog

Lorsque Apple a lancé ses premiers iPhone en 2008, la marque à la pomme a utilisé les puces de gestion de l’alimentation de Dialog pour prolonger la durée de vie de sa batterie. À présent, le géant IT a signé un accord de licence de technologie d’une valeur de 600 millions de dollars avec Dialog.

Ce contrat permet non seulement à Dialog de sécuriser sa place de fournisseur du géant de la technologie, mais offre également à Apple le contrôle sur la technologie de gestion de l’alimentation de ses appareils.

Cette transaction, bien qu’inhabituelle, est importante pour Apple. Le dernier du genre remonte en 2013 lorsque la firme de Cupertino a acheté le créateur de Face ID, PrimeSense. Le 11 octobre 2018, les actions de Dialog ont grimpé de 34%, la plus forte hausse que l’entreprise ait connue depuis 2002.

Malgré tout, la société reste jusqu’à maintenant très dépendante d’Apple étant donné que celle-ci représente 75% de ses ventes.

Une collaboration solide et durable

Les actions de Dialog ont connu une baisse vertigineuse au début de 2018 lorsqu’Apple s’est tournée vers un autre fournisseur de puces. Toutefois, le directeur général de Dialog, Jalal Bagherli, a désormais déclaré qu’il pouvait songer à une transformation stable et en douceur de la société.

De plus, le groupe compte explorer de nouveaux domaines tels que les objets connectés.

Avec cet accord, Apple achète les brevets de Dialog et prend sous son aile une équipe de 300 ingénieurs dont la plupart ont déjà travaillé sur les puces pour les appareils Apple. De plus, la marque prend également le contrôle des bureaux de Dialog en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Italie.

Une transaction qui se conclura en 2019

Les trois cents premiers millions de dollars de la valeur de la transaction concernent l’achat des bureaux de Dialog et de la collaboration avec les ingénieurs. Les trois cents autres millions de dollars constituent un paiement en avance de Dialog pour la fourniture de puces au cours des trois prochaines années.

Dialog a déclaré que l’entreprise continuerait malgré tout à fournir des puces à d’autres clients. Johny Srouji, vice-président directeur des technologies d’Apple, indique que la relation de la société avec Dialog remonte aux premiers iPhone et que firme est impatiente de poursuivre cette relation de longue date.

Selon Dialog, la transaction devrait être conclue au cours du premier semestre 2019 sous réserve des clôtures habituelles et des approbations des régulateurs.

Mots-clés apple