Un Apple Silicon M1X en balade sur une solution de benchmarking

Apple a frappé fort en fin d’année dernière en lançant la toute première puce Apple Silicon, le M1. Une puce bien plus puissante que prévu et qui permet aux Mac Mini M1, MacBook Air M1 et MacBook Pro M1 d’exceller dans des tâches pourtant très gourmandes. Comme le montage vidéo.

Cette année, la marque à la pomme devrait mettre un nouveau coup de collier et présenter une nouvelle puce encore plus puissante.

Crédits Apple

Puce que l’on retrouvera sur le nouveau MacBook Pro 16 pouces, mais également sur les iMac.

Le M1X en balade ?

Et c’est précisément de cette nouvelle puce dont il est question ici.

CPU Monkey, une solution de benchmarking, vient en effet d’ajouter à sa base de données une puce fabriquée par Apple et présentée comme le M1X. Une terminologie qui rappelle furieusement les distinctions opérées entre les puces se destinant aux iPhone et celles produites pour les iPad.

Il y a plus intéressant cependant, car la solution évoquée un peu plus haut donne aussi des précisions sur son architecture. La prudence est bien entendu de mise, mais le M1X embarquerait, pour la partie CPU, pas moins de 12 coeurs différents. Impressionnant, n’est-ce pas ? A titre de comparaison, le M1 se limite à 8 coeurs sur cette partie.

A lire aussi : MacBook Pro (2021), le retour du MagSafe ?

Une puce surpuissante, des caractéristiques trop belles pour être vraies ?

Le GPU ne serait pas non plus en reste. Cette fois, il serait question de 16 coeurs différents. Encore une fois, il s’agirait d’une belle avancée par rapport au M1 classique puisque ce dernier se limite à 8 coeurs.

La fréquence du CPU ne changerait pas et elle atteindrait ainsi les 3,2 Ghz. L’ensemble serait gravé en 5 nm.

Il est cependant préférable de garder un minimum les pieds sur terre.

A lire aussi : On en sait plus sur le changement de design du MacBook Pro

Si ces caractéristiques semblent logiques, elles peuvent en effet résulter d’une manipulation : tromper un logiciel de benchmark n’est pas très difficile et CPU Monkey n’est pas un outil très connu. En outre, même s’il s’agit du M1X, la puce est encore en cours d’élaboration et cette version ne serait par conséquent qu’un prototype. Un prototype susceptible d’évoluer encore avant la sortie de sa version commerciale.

Mots-clés appleapple silicon