Apple s’offre Workflow, l’Automator pour iOS

Pour ceux qui connaissent et utilisent Automator sur Mac, voici Workflow, l’application mobile qui a été rachetée par Apple ce mois-ci et rendue gratuite dans la foulée, au lieu de 4,99€. Elle avait reçu en 2015 un Apple Design Award grâce à son utilité et son interface ergonomique.

Automator est une application d’automatisation de tâches prédéfinies pour gagner du temps et faciliter l’utilisation de son Mac. Désormais, il est possible de retrouver ces avantages gratuitement sur son iPhone. Il est vrai que c’est une application dont on parle peu, souvent prétendue réservée aux « bidouilleurs ».

Au premier abord, ce type d’application parait complexe, que ce soit sur Mac comme sur iOS. Mais après avoir navigué quelques minutes dans les options, vous vous habituerez aux protocoles d’automatisation que vous pourrez créer. Et le but de ce type d’utilitaire est de gagner du temps, beaucoup de temps quand il s’agit de tâches répétitives.

Une application qui parait complexe (à tort)

On retrouve donc le même principe que sur Mac, à savoir le glisser-déposer d’actions individuelles pour créer un flux d’enchaînements communs qui réduira toutes ces actions en une seule.

Cette acquisition de la part d’Apple signifie que la firme s’intéresse à nouveau à l’automatisation, qui semblait délaissée depuis un bout de temps. C’était une nouvelle inattendue, puisque la société s’est débarrassée du responsable des développements d’Apple Script et Automator sur Mac OS.

Je pense que l’iPad, notamment l’iPad Pro, est la cible principale de ce regain d’intérêt pour l’automatisation, étant donné que la tablette est très présente auprès des professionnels. Et peut-être que la nouvelle équipe de développement a de grands projets pour démocratiser ces « robots » bien pratiques, ou nous proposer autre chose.

Apple s’intéresse de nouveau à l’automatisation, avec l’iPad en ligne de mire

Il est vrai qu’elle est actuellement amputée de quelques fonctionnalités comme par exemple la limitation à Plans pour tout ce qui se rapporte à la cartographie. Ces limitations sont probablement dues à l’implication d’Apple dans le programme et aux modifications de contrats qui en découlent.

Mais l’avenir apportera certainement des améliorations notables. C’est une application concurrente d’IFTTT, une autre référence du genre très connue sur iOS. Cet achat imprévu est donc synonyme d’un regain d’intérêt de la part d’Apple pour ce type de fonction, et promet certainement des nouveautés à venir très prochainement…

Que ce soit sur Mac comme sur iPhone.