Apple va autoriser les ad-blockers sur iPhone et iPad

Apple vient de changer les règles du jeu. L’information est tombée durant la nuit, la firme a effectivement décidé d’autoriser les ad-blockers sur iPhone et iPad. Il faudra cependant attendre la prochaine version de la plateforme pour voir débarquer les premières extensions dédiées sur Safari. Le secteur de la pub en ligne va l’avoir mauvaise.

Pour l’utilisateur, tout sera transparent. Il n’aura qu’à télécharger un outil spécifique sur Safari et le navigateur web s’occupera de tout à sa place. Les encarts publicitaires disparaitront comme par enchantement sur toutes les pages qu’il consultera.

Adblocker iPhone

Votre iPhone sera bientôt en mesure de bloquer les publicités de vos sites préférés.

Et cela vaudra évidemment pour tous les terminaux sous iOS 9 et donc pour les derniers iPhone, les derniers iPad et les derniers iPod.

La publicité mobile a rapporté plus de 13 milliards de dollars en 2014

Ce n’est pas vraiment une surprise mais cette décision est loin de plaire aux éditeurs de contenus et aux régies publicitaires. Le marché de la publicité mobile a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années et il a même pesé un peu plus de 13 milliards de dollars en 2014.

En outre, il ne faut pas oublier que iOS occupe actuellement la seconde place du podium parmi les plateformes mobiles les plus utilisées au monde. En France et d’après la dernière étude publiée par Kantar, elle représenterait ainsi quelque chose comme 16,8% de parts de marché et la tendance est la même dans les autres pays.

Aux Etats-Unis, iOS ferait même encore plus fort en dépassant les 30% de parts de marché.

L’arrivée des ad-blockers dans iOS 9 risque donc de changer considérablement la donne. Elle pourrait même pousser certains sites à fermer leurs portes ou à revoir leur modèle économique pour passer sur des offres type freemium.

Et dans ce cas, ce sera à l’internaute de sortir la carte bleue.

Via

Mots-clés appleiosipadiphone