Apple va ouvrir un centre de recherche en Chine

Apple s’intéresse à la Chine depuis plusieurs années maintenant et cette dernière le lui rend bien. Preuve en est, l’empire du milieu représente à lui seul un quart des ventes de la marque américaine. Toutefois, ces ventes sont aussi en net recul depuis le début de l’année et la firme voit ainsi ses parts de marché diminuer à vue d’oeil. Au second trimestre, elle se positionnait ainsi sur la cinquième marche du podium avec seulement 8,6 % de parts.

Apple arrive donc loin derrière Huawei (19,1 %), Oppo (18 %) ou même Xiaomi (10 %) et cela a de lourdes répercussions sur le chiffre d’affaires réalisé par la firme, un chiffre en recul de 33 % sur ce marché depuis l’année précédente.

Apple Chine

Rien ne va plus pour Apple en Chine.

Les ventes sont en berne, donc, et il suffit de jeter un oeil sur les derniers chiffres publiés par IDC pour s’en rendre compte.

Les ventes d’iPhone en Chine se sont écroulées au second trimestre

D’après le cabinet d’analyse, au second trimestre, les ventes d’iPhone auraient plongé de 31,7 % pour tomber à 8,6 millions d’unités. Pas terrible, d’autant que ce marché connait une croissance forte depuis le début de l’année.

Tim Cook s’est donc lancé dans une véritable opération séduction afin de renverser la tendance et le PDG de la société multiplie ainsi les visites officielles depuis le début de l’année.

Il a d’ailleurs décidé de remettre le couvert cette semaine, seulement trois mois après son dernier passage en Chine. Et s’il a fait le déplacement, ce n’est pas uniquement pour serrer quelques mains ou pour visiter les nombreuses boutiques de la marque, ni même ses chaînes de production.

Non, cette fois, il a profité de l’occasion pour annoncer la construction du premier centre de recherche et de développement dans la région, un centre dont l’ouverture est programmée pour la fin de l’année et qui se focalisera sur les prochains produits de la marque. Voilà qui devrait faire très plaisir à tous les leakeurs.

Un centre de recherche pour remettre Apple dans les bonnes grâces du gouvernement chinois

Mais si Apple brosse la Chine dans le sens du poil, ce n’est pas uniquement pour des raisons financières. L’entreprise a en effet essuyé quelques déboires sur le territoire depuis l’années dernière. Le gouvernement chinois a notamment décidé de bloquer les services iTunes Movies et iBooks en avril dernier et la firme n’est pas parvenue à les relancer malgré tous ses efforts.

Pour ne rien arranger, la Pomme Croquée a aussi perdu l’exclusivité de la marque “iPhone”, une marque déposée en 2007 par Xintong Tiandi Technology, un fabricant de maroquinerie installé depuis quelques années sur le marché chinois.

Ces mésaventures sont évidemment très problématiques pour Apple, d’autant que l’entreprise comptait faire de la Chine son relai de croissance. Dans ce contexte difficile, on comprend évidemment ce qui a poussé Tim Cook à faire ces annonces.

Quant à savoir si elles suffiront à remettre l’entreprise dans les bonnes grâces du gouvernement et des consommateurs chinois, c’est un tout autre débat.

Mots-clés apple