Chez Apple, on assiste à une vague de départs des cadres…

Apple est confronté à une vague de départs de ses cadres. Du jamais vu chez la marque à la pomme. Dans la plupart des cas, elle dispose de successeurs tout à fait capable de prendre la relève ou des cadres aptes à assumer les responsabilités des employés partis.

La majorité des départs concerne les personnes qui travaillent pour le géant américain depuis plus de 15 ans. Cette augmentation inédite a plusieurs causes, comme le poids croissant des responsabilités ou encore d’ordre financier.

Logo d'Apple sur un mur

Départ de 11 personnalités clés

Une douzaine de cadres de haut niveau sont partis depuis le deuxième semestre de l’année dernière. La majorité d’entre eux occupaient un poste de vice-président et étaient sous la responsabilité du directeur général Tim Cook. Dans l’organigramme, ils sont situés sous le vice-président principal. Des postes clés qui garantissent la bonne marche au quotidien de plusieurs fonctions essentielles. Au total, 11 personnalités importantes sont parties. À titre de comparaison, par le passé, Apple a perdu au maximum deux vice-présidents durant une période de 12 mois. Un départ aussi massif n’est pas anodin, peu importe la raison, qu’il s’agisse d’un départ en retraite, d’un licenciement ou d’une démission. 

Suite à ces départs, la firme a procédé à une redistribution des responsabilités ou à une promotion des employés en interne. Toutefois, il existe des cas où il n’a pas pu trouver de remplaçant. Soit le poste est resté vacant, soit les membres de l’équipe ont été placés sous la responsabilité d’un autre directeur. Parallèlement à cela, Apple a procédé au recrutement de nouveaux cadres, notamment, un directeur des ressources humaines et un directeur de l’information. 

Des cadres proches de la retraite

Un autre constat est fait. Plusieurs de ses vice-présidents sont en poste depuis des décennies. Ils devront donc partir en retraite dans les prochaines années. Ses plus hauts responsables sont concernés par cette situation. Les piliers de l’entreprise qui ont contribué à sa réinvention sont aussi dans ce même cas de figure. 10 de ses 12 principaux dirigeants se trouvent dans la même tranche d’âge. 

Cette cadence soutenue des départs s’explique de différentes manières. Les cadres font face à des responsabilités toujours plus lourdes. Le système qui régit Apple peut aussi être à l’origine de stress étant donné qu’il est de type fonctionnel. Ainsi, tous ses meilleurs cerveaux sont mis au service de chaque produit de son portefeuille.

source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.