Apple : vers de nouveaux iPhone proposés à des prix « agressifs » ?

Apple pourrait sabrer le tarif de ses prochains terminaux et notamment celui de l’iPhone X seconde génération. C’est en tout cas ce qu’avance l’incontournable Ming-Chi Kuo dans un rapport décortiqué par MacRumors. L’analyste de KGI Securities indique que la marque à la pomme se soucierait de l’impact négatif qu’un « tarif trop élevé » pourrait susciter dans un contexte de saturation du marché.

Conséquence directe de cet éventuel réajustement des tarifs, le prochain iPhone X (équipé lui aussi d’un écran OLED) verrait son prix avoisiner les 800 ou 900 dollars en lieu et place du SMIC demandé en novembre dernier pour la première version du nouveau smartphone de la marque de Cupertino. Une nouvelle qui pourrait séduire les potentiels clients qui avaient été rebutés par le positionnement tarifaire de l’iPhone X ; mais qui risque fort de déplaire aux actuels détenteurs du terminal, qui verront, eux, la valeur de revente de leur mobile chuter de manière drastique.

Selon l’inévitable Ming-Chi Kuo, Apple pourrait proposer ses nouveaux iPhone, et notamment la prochaine version de son iPhone X, à des tarifs moins élevés que par le passé.

Reste que l’iPhone X v.2 ne serait pas le seul à voir son prix tomber à un niveau (un peu) plus raisonnable. Toujours dans sa boule de cristal, Ming-Chi Kuo prédit des tarifs avoisinant les 900 – 1000 dollars pour l’iPhone X Plus (dalle OLED de 6,5 pouces), et les 600 ou 700 dollars pour l’iPhone X « Lite » (écran LCD de 6,1 pouces).

Les trois nouveaux iPhone lancés en septembre ?

Trois arguments sont avancés par l’analyste pour justifier cette potentielle approche d’Apple, le premier concerne, comme évoqué en début d’article, les scrupules que la firme aurait à hausser – ou maintenir – ses tarifs sur un marché qualifié de « mature » par Kuo. Comprenez saturé.

Autre argument, la réduction des coûts de production, l’optimisation du processus d’assemblage et la baisse du prix de certains composants comme les capteurs 3D.

Enfin, en baissant les tarifs de ses trois nouveaux smartphones, Apple chercherait à démocratiser sa technologie de reconnaissance faciale Face ID, tout en profitant de la publicité que cette dernière ferait à son écosystème si elle venait à être adoptée à plus grande échelle.

Dernier point et pas des moindres, la firme de Tim Cook annoncerait (comme d’habitude) ses nouveaux iPhone à l’occasion d’un événement calé en septembre, mais prévoirait de lancer son triptyque dans la foulée et donc au cours de ce même mois de septembre. Les trois nouveaux modèles profiteraient par ailleurs – et sans grande surprise – d’iOS 12, présenté lors de la récente  Keynote du constructeur.

Mots-clés appleiphoneiphone x