Apple vient de claquer la porte au nez de Shadow

Apple ne semble pas porter l’offre de Shadow dans son coeur. L’entreprise vient en effet de supprimer l’application de l’éditeur de son AppStore, nous apprend Mac4Ever. Il est désormais impossible de profiter du service sur iPhone et iPad.

L’aventure est née en 2015, date à laquelle Emannuel Freund, Stéphane Héliot et Asher Kagan-Criou ont lancé leur startup.

Après trois levées de fonds successives, Blade a lancé son offre. Shadow est désormais disponible depuis plusieurs mois et la solution compte désormais un peu plus de 70 000 utilisateurs.

Shadow n’est plus le bienvenu sur l’AppStore

Ce succès éclatant, Blade le doit principalement à la fiabilité et à l’accessibilité de son offre. Pour le prix de deux paquets de cigarettes, les abonnés peuvent disposer de leur propre machine dans le cloud, une machine suffisamment puissante pour faire tourner les applications et les titres les plus gourmands.

Plus fou encore, cette machine distante est accessible depuis de nombreuses plateformes différentes. Et il était notamment possible d’initier une connexion depuis un iPhone ou un iPad en passant par les applications fournies par la société.

Des applications qui étaient distribuées par le biais de la boutique officielle d’Apple.

Mais voilà, contre toute attente, ces fameuses applications viennent de disparaître de toutes les boutiques de la firme. En cause, une supposée violation de ses règles.

Un problème de non-respect des guidelines

Blade, de son côté, n’a pas tardé à communiquer sur la question. L’entreprise a en effet publié hier une longue lettre sur Reddit pour expliquer la disparition de ses applications.

Dans ce communiqué, les équipes en charge de Shadow évoquent un problème de non-respect des guidelines de l’AppStore, sans pour autant donner plus de détails. Elles indiquent également que si l’application n’est plus disponible sur iPhone et iPad, elle reste accessible par le biais de l’Apple TV.

Ou en tout cas elle le restait, puisqu’il semblerait qu’elle ne soit plus non plus disponible sur cette plateforme.

Les personnes ayant déjà téléchargé ses outils pourront en outre continuer à les utiliser.

Blade précise cependant que la situation n’est pas définitive. L’entreprise travaille en effet sur un correctif et elle espère pouvoir trouver une solution rapidement.

Mots-clés appleshadow