Apple visé par une class action pour son iPhone Upgrade Program

Apple se retrouve dans une drôle de situation pour le lancement de l’iPhone 7 et de l’iPhone 7 Plus. Plusieurs personnes ont en effet décidé de lancer une class action contre la marque. Contre elle, et plus précisément contre le fameux iPhone Upgrade Program. Elles accusent en effet la firme d’avoir privilégié ses nouveaux clients pour les précommandes de ses nouveaux téléphones.

Lancé l’année dernière, ce programme a tout pour plaire sur le papier et c’est normal, car il consiste à proposer aux clients de la marque un abonnement mensuel afin qu’ils puissent acheter leur iPhone sans avoir besoin de vendre les reins de leurs enfants.

Class Action iPhone 7

Apple est visé par une class action portant sur le fameux iPhone Trade Program.

L’acheter, mais aussi le changer l’année suivante.

L’iPhone 7 risque de coûter cher à Apple

L’offre a attiré de nombreux fans et ces derniers s’attendaient naturellement à être parmi les premiers à pouvoir profiter de l’iPhone 7 et de l’iPhone 7 Plus le 16 septembre prochain.

Malheureusement pour eux, cela n’a pas été le cas et ils ont ainsi tous été écartés de la phase des précommandes. Conséquence directe, ils vont devoir attendre leur tour… et continuer à verser des paiements pour un téléphone qu’ils n’ont pas.

Mais ce n’est pas le plus problématique. Non, car l’activation du service ne se fait pas en fonction du nombre de versements, mais… par rapport à la date d’achat du modèle précédent.

En d’autres termes, cela veut dire que s’ils activent leur iPhone 7 ou leur iPhone 7 Plus en octobre, alors ils ne pourront pas changer leur téléphone avant… octobre 2017. Dommage, surtout pour un programme qui était censé leur permettre de profiter des nouveaux iPhone dès leur sortie.

Face à la situation, plusieurs abonnés ont décidé de se réunir et de déposer une plainte de type class action auprès d’une Cour de Californie. Ils estiment en effet que la firme les a trompés en leur promettant d’avoir accès à l’iPhone 7 dès les premiers jours de sa commercialisation et ils réclament donc le remboursement pur et simple de tous les paiements supplémentaires qu’ils vont devoir réaliser en attendant que le terminal ne leur soit expédié.

D’après les informations dont on dispose, une centaine de personnes pourrait appuyer la plainte.

Mots-clés apple