Apple vs Samsung : les chiffres de vente dévoilés

L’affaire qui oppose Samsung à Apple fait couler pas mal d’encre depuis quelques semaines. Grâce à ce procès, nous avons effectivement mis la main sur de nombreuses informations, comme ces photos de prototypes d’iPhone et d’iPad. Ce n’est apparemment pas près de se finir puisque les deux firmes viennent de remettre le couvert en levant cette fois le voile sur leurs chiffres de vente. Des données qui étaient inconnues jusqu’alors et qui sont franchement très éloquentes, comme vous allez pouvoir le constater dès à présent. A vos calculatrices, donc, mais attention car notez bien que ces données ne concernent que le marché américain

Apple vs Samsung : les chiffres de vente dévoilés

Samsung : le Galaxy S2, un vrai succès

Commençons par Samsung. Le constructeur sud-coréen marche fort en ce moment, il est même considéré comme l’un des leaders des terminaux sous Android.  Les chiffres plaident d’ailleurs en sa faveur puisque ce dernier est parvenu à écouler 21,25 millions de téléphones aux Etats-Unis entre juin 2010 et juin 2011. Sans aucune surprise, c’est évidemment le Samsung Galaxy S2 qui s’est le mieux vendu avec un peu plus de 4 millions d’unités. En tout, les smartphones ont donc rapporté 7.5 milliards de dollars. Un chiffre qui donne d’autant plus le tournis qu’il ne concerne que les Etats-Unis.

Côté tablettes, en revanche, c’est nettement moins bien. Samsung n’a effectivement vendu que 1,4 million de Galaxy Tab et de Galaxy Tab 10.1, récoltant ainsi 644 millions de dollars au passage. Notez toutefois que la firme n’a pas communiqué sur les chiffres de vente de ses autres ardoises, seules les données concernant les modèles incriminés par Apple ont ainsi été rendues publiques.

Samsung : les chiffres de vente

Apple : une domination écrasante sur le marché des tablettes tactiles

Passons maintenant à Apple, le géant de la Pomme. Sur le marché des tablettes tactiles, des ardoises numériques, la firme règne en maitre avec plus de 34 millions d’iPad vendus entre 2010 et 2012. Rappelons, pour ceux qui ont une toute petite mémoire, que Samsung n’a écoulé sur cette période qu’un peu plus d’un million d’ardoises. Alors certes, ce dernier dispose d’un éventail de produits plus complet, plus important, mais cet écart n’en reste pas moins très significatif. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que l’iPad reste très rentable pour Apple puisqu’il lui a rapporté 19 milliards de dollars en deux ans.

Et l’iPhone alors ? Gros succès aussi. Depuis 2007, Apple en a écoulé presque 86 millions, et 65 millions depuis 2010 (contre 21 millions de téléphones chez Samsung). Depuis le tout premier modèle, la firme américaine est parvenue à amasser 50 milliards de dollars, dont presque 40 milliards ces deux dernières années. L’iPod Touch, de son côté, a aussi fait son petit bonhomme de chemin avec 46 millions d’exemplaires vendus depuis 2007, le tout pour un joli chèque de 10 milliards de dollars.

Apple : les chiffres de vente

Que peut-on en conclure ?

De prime abord, en lisant ces chiffres et en mettant le nez dans les tableaux qui accompagnent cet article, on pourrait penser que Samsung et Apple ne jouent pas dans la même cours. Ce n’est pas complètement faux, mais il est toutefois nécessaire de tempérer ces chiffres. Pourquoi ? Pour deux raisons, en fait : d’une, ils ne concernent que le territoire américain, de deux tous les terminaux Samsung ne sont pas pris en compte dans le calcul.

Rappelons également que la firme de Cupertino est arrivée la première sur ces deux marchés, elle les a même inventé d’un certain sens, et Samsung n’est donc arrivé que bien plus tard, alors même que les produits pommés étaient déjà bien ancrés sur le secteur. Et comme dirait l’autre, le dernier arrivé est très souvent aussi le dernier servi. Enfin, cela ne marche pas à tous les coups, il suffit de prendre l’exemple de Google et des moteurs de recherche pour se rendre compte qu’il est effectivement possible de réussir lorsqu’on arrive le dernier, mais à la condition expresse de débarquer avec un produit ou un service original et novateur, cela va sans dire.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que le procès qui oppose les deux firmes n’a sans doute pas fini de faire parler de lui. Et quelque chose me dit même que nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Via (Crédits Photo – Loki11)