L’Apple Watch et les autres trackers capables de détecter le Covid long ?

L’Apple Watch est très clairement un produit tourné vers la santé et elle le prouve une nouvelle fois. Une étude menée par les chercheurs du Scripps Research Tanslational de Californie révèle en effet que la petite montre pourrait être en mesure de détecter le Covid long.

Tous les individus ne sont pas égaux devant la Covid-19. Beaucoup ne déclarent pas le moindre symptômes. D’autres, en revanche, développent des formes graves de la maladie.

Une Apple Watch posée sur une table à côté d'un iPhone
Photo de Dariusz Sankowski. Crédits Pixabay

A lire aussi : 7 signes qui montrent que vous souffrez peut-être d’un Covid long

Dans certains cas, les symptômes peuvent d’ailleurs perdurer. C’est ce que l’on appelle le Covid long.

L’Apple Watch capable de détecter la forme longue de la Covid-19 ?

Les chercheurs s’interrogent beaucoup sur cette forme de maladie. Et même si nous la comprenons un peu mieux aujourd’hui, elle reste encore difficile à diagnostiquer. C’est ce qui a poussé un groupe de chercheurs californiens à mener cette étude. Une étude visant à déterminer si l’Apple Watch peut être techniquement capable de mesurer le Covid long.

Comme le rapporte le New York Times, cette étude a eu lieu entre le 25 mars 2020 et le 24 janvier 2021, à partir d’un panel composé de 37 000 participants volontaires.

Ces personnes étaient équipées de trackers. Certains avaient une Apple Watch, d’autres des montres et bracelets de la marque Fitbit.

A lire aussi : Covid-19 : enfin une piste pour le Covid long ?

Des résultats encourageants

Les chercheurs ont croisé les données relevées par ces appareils avec les déclarations des participants. Ils ont alors pu établir une corrélation entre certaines métriques enregistrées par ces trackers et les symptômes liés à la forme longue de la maladie.

Plus concrètement, les chercheurs ont constaté que la fréquence cardiaque des personnes ayant signalé des symptômes liés au Covid long avait chuté neuf jours après leur apparition. Une baisse qui a été enregistrée par les wearables dont ils étaient équipés.

Ce n’est pas tout. Les scientifiques ont aussi réalisé que les personnes atteintes de la forme longue de la Covid-19 présentaient un sommeil plus troublé et performaient moins pendant leurs entraînements. Des troubles une fois de plus détectés par leurs bracelets et montres connectés.

Pour l’instant, bien sûr, il est encore trop tôt pour savoir si l’Apple Watch et les appareils de Fitbit auront un rôle à jouer dans notre lutte contre la Covid, mais ces résultats restent encourageants. Vous pouvez d’ailleurs les consulter par le biais de ce lien.