Appnr, un service pour installer des applications sur Ubuntu…

Chers amis, chers lecteurs, mes doigts tremblent en écrivant ces lignes… Parler de Linux, pour quelqu’un qui ne maitrise pas la bête, ce n’est jamais facile. Cela dit, il me faut prendre mon courage à deux mains et vous parler d’une découverte assez étonnante. Oui car avec Appnr, il semblerait qu’il soit désormais possible d’installer une application sur Ubuntu en passant directement par votre navigateur…

Appnr : la page d'accueil du service

C’est horrible, mon cœur semble sur le point d’exploser dans ma poitrine. Même ma vue se brouille. Et ces larmes, qui ne cessent de rouler sur mes jours pour venir ensuite mourir sur les touches délicates de mon clavier en aluminium brossé… Non, vraiment, ce moment est à la fois l’un des plus beaux et l’un des plus horribles qu’il m’a été donné de vivre. Parler d’Ubuntu quand on le connaît mal et d’un service qu’on ne testera pas, c’est toujours une étape délicate à franchir.

Et pourtant… Pourtant, lorsque Appnr est tombé dans mon agrégateur, j’ai vu ma vie défiler devant mes yeux. Oui, les pires moments… Comme lorsque j’avais essayé en vain d’installer une vieille Red Hat sur mon Celeron de l’époque… Ou quand mon serveur graphique m’avait abandonné et que je n’avais pas trouvé d’autre solution que de réinstaller tout mon système… Horrible, cauchemardesque, les superlatifs ne manquent pas !

Appnr : la fiche d'un programme

Pourquoi une telle réaction ?

Et bien tout simplement parce que Appnr s’impose, sur le papier du moins, comme un service qui pourrait s’avérer plutôt utile aux néophytes qui souhaitent s’initier aux joies du libre. Ce dernier se présente comme un portail relativement complet qui vous propose de découvrir les applications les plus en vogue. Un système de notation permet ainsi de savoir immédiatement ce qu’en pensent les autres utilisateurs et il est possible pour chacune d’entre elles d’accéder à une fiche très détaillée (parfois en anglais, parfois en français).

Cela dit, la réelle force de ce service, c’est de proposer en plus le téléchargement ou l’installation automatique de chacune des applications présentées. Bon, maintenant, n’ayant pas une Ubuntu sous la main, je n’ai pas eu la chance de tester complètement Appnr mais je compte naturellement sur vous pour corriger le tir et me dire ce que vous en pensez. Oui, je vous exploite mais c’est pour la bonne cause.

Bon, voilà, ce billet tire à sa fin… Je respire un peu mieux… Mes tremblements se sont calmés… Il ne me reste plus qu’à bouffer deux ou trois Xanax et je vais pouvoir me rouler en boule sous mon bureau pour dormir… Juste quelques minutes… L’effort a été vraiment trop difficile. Parler Linux, ce n’est pas de tout repos.