L’AppStore va fermer la porte aux applications accédant à l’UDID

Apple ne brille pas par sa politique d’ouverture et la politique de validation de l’AppStore en est un très bon symbole. La firme ne plaisante pas avec ses développeurs et elle le prouve une nouvelle fois en annonçant une nouvelle mesure qui ne plaira pas forcément à tout le monde. Désormais et à compter du 1er mai, toutes les applications cherchant à accéder à l’UDID d’un terminal seront systématiquement refusées, ce qui comprend également les mises à jour déployées par les éditeurs. Le mieux reste d’ailleurs à venir car il en ira de même pour les applications qui ne supportent pas l’écran de l’iPhone 5 et/ou qui ne sont pas compatibles avec la technologie Retina.

L’UDID, pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, se présente sous la forme d’un identifiant unique rattaché à votre smartphone ou à votre tablette tactile. Quelle est son utilité ? Et bien il sert essentiellement aux développeurs, puisque cet identifiant va leur permettre de diffuser leur application avant même qu’elle ne soit disponible sur l’AppStore. Très pratique pour la tester auprès d’un panel restreint d’utilisateurs, par exemple.

Apple : de nouvelles conditions d'utilisation pour l'AppStore

Apple va dorénavant fermer la porte à certaines applications.

Pour connaître l’UDID d’un iPhone, d’un iPod Touch, d’un iPad Mini ou d’un iPad, la procédure est assez simple puisqu’il suffit de connecter son terminal à son ordinateur, d’ouvrir iTunes, de sélectionner son smartphone ou sa tablette dans la liste et de cliquer enfin sur son numéro de série. Là, ce dernier disparaitra soudainement pour laisser la place à ce fameux identifiant que nous venons d’évoquer. Le truc, évidemment, c’est que ce dernier est assez long et assez difficile à retenir. C’est justement pour cette raison que des développeurs ont eu l’idée de concevoir des applications mobiles permettant d’obtenir facilement l’UDID d’un terminal et même de l’envoyer ensuite à la personne de son choix par courrier électronique.

Ce sont évidemment ces applications qui sont visées par les nouvelles conditions d’utilisation d’Apple, mais aussi toutes celles qui exploitent d’une manière ou d’une autre l’UDID de nos gentils terminaux.

Et puis, il y a les applications non compatibles avec l’écran de l’iPhone 5 ou même avec les écrans Retina. Cela fait maintenant quelques années que la firme est passée au Retina et on comprend donc pourquoi elle a décidé de prendre cette nouvelle mesure. En réalité, elle est surtout en train de préparer l’avenir puisque tous les terminaux qui seront prochainement conçus par ses soins devraient jouer la carte du Retina. Le moment est donc venu de se lancer dans un petit ménage de printemps et autant dire qu’il vaudra mieux prendre les devants avant de soumettre vos créations sur l’AppStore.

Via

Mots-clés appleappstoreios