Après 17 ans d’absence, les cigales vont envahir la côte est des Etats-Unis

La nature a décidément toujours de quoi nous étonner. En effet, alors que la pandémie de COVID-19 continue de faire ses ravages aux États-Unis, le pays va aussi devoir faire face à une invasion de cigales.

Pour information, ces petites bêtes ont été vues pour la dernière fois en 2004 sur la côte est du pays, mais apparemment, elles ont décidé de se réveiller après avoir mûri sous terre durant 17 ans. Bien que ces insectes ne nuisent pas spécialement aux humains, ils sont connus pour faire beaucoup de perturbations à cause des sons stridents qu’ils produisent.

Un cigale dans sa forme adulte

Crédits Pixabay

Sur la côte est des États-Unis et dans les régions environnantes, des milliards de cigales sont donc sur le point d’émerger du sol et de prendre pour la première fois leur envol pour partir à la découverte du monde. Et comme cette couvée vieille de 17 ans a pris son temps avant de sortir, on s’attend à une véritable invasion outre-Atlantique.

Les cigales : des insectes particulièrement étonnants

Une fois sorties du sol, les nymphes des cigales envahissent les arbres où elles vont se métamorphoser pour prendre leur forme adulte et ensuite voler à la recherche d’un partenaire pour s’accoupler.

C’est justement pendant le processus d’accouplement que les cigales émettent ces sons particulièrement forts. Mais une fois arrivées à cette étape, les jours des cigales sont comptés et elles meurent une fois qu’elles ont pondu de nouveaux œufs.  Les juvéniles qui en sortiront vont alors rester sous terre pour les 17 prochaines années jusqu’à ce que le cycle recommence.

Au moins 15 États de la côte est feront prochainement face aux cigales

Selon les spécialistes, il existe plus d’une douzaine de couvées spécifiques aux États-Unis, certaines sont des couvées de 17 ans, tandis que d’autres ont des cycles de 13 ans. L’aire de répartition de ces couvées peut donc se chevaucher dans certains États, ce qui suggère que certaines régions seront prochainement les témoins de grand « boom » de couvain de cigales, comparés à d’autres.

On s’attend donc à ce que cette invasion de cigales touche au moins 15 États le long de la côte est des États-Unis, et cela peut s’étendre plus loin vers l’ouest du côté de l’Illinois.

Dans la liste des États qui seront affectés, on retrouve ainsi le Delaware, la Géorgie, l’Illinois, l’Indiana, le Kentucky, le Maryland, le Michigan, la Caroline du Nord, le New Jersey, New York, l’Ohio, la Pennsylvanie, le Tennessee, la Virginie, la Virginie occidentale et Washington, DC, voire plus loin si les conditions sont favorables.

Mots-clés Etats-unisinsectes