Après 6 ans de galère, le marché PC est de nouveau dans le vert

C’est la fin de 6 années de disette pour le marché PC. Un rapport de Gartner publié jeudi nous apprend en effet que les expéditions d’ordinateurs sont à la hausse sur le second trimestre 2018. Une première depuis 2012… et un beau message d’espoir pour un marché que certains qualifiaient volontiers de moribond il y a encore quelques mois.

Reste qu’en dépit d’indicateurs positifs, le portrait dressé par le cabinet d’analyse n’est pas aussi reluisant que l’on aurait aimé. Entre une progression qui reste modeste (+1.4% seulement) ; une omniprésence du smartphone dans les usages du consommateur au quotidien ; et une dynamique de renouvellement vers Windows 10 qui tendrait à s’essouffler d’ici deux petites années, rien ne permet de dire que le marché PC est définitivement sorti d’affaire. Loin de là même, estime Gartner.

Le marché PC reprend des couleurs au travers d’une hausse modeste, mais appréciable, des expéditions. Une excellente nouvelle pour un secteur à la baisse sur ces 6 dernières années.

« Ce signe de stabilisation du marché n’est pas suffisant pour affirmer que l’industrie du PC va reprendre », lit-on notamment dans le rapport. Les analystes du cabinet notent d’ailleurs que ces chiffres encourageants sont avant tout la résultante des ventes réalisées auprès de professionnels, de gouvernements ou d’entreprises. Le secteur grand public demeure donc dans une situation précaire, la faute à la place prédominante que les smartphones y occupent.

Des Smartphones qui volent toujours la vedette à nos bons vieux ordinateurs

« Les utilisateurs utilisent leurs smartphones pour de plus en plus de taches au quotidien, comme la consultation des réseaux sociaux ou celle de leurs emplois du temps, mais aussi pour se connecter à leur compte en banque, faire du shopping, ce qui tend à réduire le besoin de se tourner vers un PC grand public », précise ainsi Mikako Kitagawa, le principal analyste chez Gartner.

Autrement dit, notre utilisation du smartphone tend de plus en plus à remplacer celle que l’on avait d’un ordinateur il y a encore quelques années. À présent, le consommateur lambda semble plus enclin à utiliser son mobile pour toutes les activités personnelles et quotidiennes tandis que l’ordinateur devient avant tout une plateforme dédiée au travail. Une logique qui ne cesse de se renforcer depuis l’avènement des smartphones et qui fait du tort au marché PC.

Un marché qui pourrait en outre subir une nouvelle phase de récession une fois que les entreprises, et les autres acteurs du secteur professionnel, se seront équipés en machines tournant sous Windows 10. En clair, si le PC est loin d’être mort, il n’est pas encore prêt à faire son grand come-back

Mots-clés pc