Après Apple, Google veut forcer à passer par son système de paiement sur Android, moyennant commission de 30%

Apple défraie la chronique dans son combat judiciaire contre Epic Games. Le studio derrière Fortnite accuse la firme de Cupertino de position dominante, alors que l’App Store est la seule boutique autorisée sur iOS, et une commission obligatoire de 30%. Epic Games aura donc proposé son propre système de paiement dans le célèbre Battle Royale, provoquant son bannissement – ainsi que son compte développeur. L’entreprise a alors décidé de déposer plainte contre Apple, et s’est entourée de certains alliés parmi lesquels Facebook, Tinder ou encore Spotify. Du côté de Google, la situation est différente.

Car Android n’oblige pas les développeurs à passer par son système de paiement, qui peuvent éviter la commission de 30%.

Une photo des statues Android

Photo de Guido Coppa – Unsplash

Du moins… jusqu’à aujourd’hui, nous rapporte Bloomberg.

Android veut forcer la commission de 30% avec son système de paiement

Alors qu’Apple est dénoncé par plusieurs géants du numérique en forçant l’utilisation de son système de paiement, et une commission de 30%, Android a toujours été à part. Mais c’est désormais de l’histoire ancienne. Google, qui propose le système d’exploitation, veut que les développeurs passent par son système de paiement, s’octroyant donc une commission de 30%, également.

Les applications qui passent par le Play Store, sa boutique virtuelle, devront donc s’acquitter de la commission de 30%. Dans un communiqué, Google explique que “pour les développeurs qui souhaitent distribuer leurs applications sur le Play Store, notre philosophie a toujours voulu qu’ils passent par le système de paiement de la boutique virtuelle pour les achats intégrés“. La firme de Mountain View précise “travailler avec nos partenaires pour faire entendre ces règles et faire en sorte qu’elles soient appliquées de façon équitable et censée“.

Que les utilisateurs de smartphones Google se rassurent, il sera toujours possible de télécharger les applications dans d’autres boutiques virtuelles. Mais pour celles téléchargées sur le Play Store, la commission de 30% sera appliquée, poussant donc les développeurs à proposer des tarifs plus élevés.

Epic Games s’était attiré les foudres d’Apple en proposant, sur Fortnite iOS, un pack de V-Bucks avec son système de paiement, à 7,99 euros, contre 9,99 euros pour celui d’Apple, mettant en lumière cette grosse différence de prix justifiée par la commission.