Après avoir dénoncé des abus, Charisma Carpenter (Angel) invite à mieux considérer les victimes

Après avoir pris la parole il y a quelques semaines pour dénoncer le comportement toxique qu’aurait eu à son égard Joss Whedon sur les tournages de Buffy contre les vampires et Angel, l’actrice Charisma Carpenter donne ses clés dans la manière de venir en aide aux personnes ayant subi ce genre d’abus.

Dure avait été la sortie de Charisma Carpenter le 10 février dernier sur son compte Twitter, où elle écrivait en substance que les tournages de Buffy contre les vampires et Angel avaient été pénibles à vivre de par le comportement à son encontre du créateur de ces séries, Joss Whedon.

crédit YouTube

Joss Whedon se serait ainsi montré hostile à de nombreuses reprises envers Charisma Carpenter, en se moquant notamment et publiquement de son poids lorsqu’elle était enceinte. C’est d’ailleurs après avoir appris sa grossesse qu’il se serait mis à l’accuser de vouloir saboter la série Angel.

Charisma Carpenter accuse d’abus Joss Whedon, qui ne souhaite pas réagir

L’actrice emboitait le pas à Ray Fisher, ayant incarné le personnage de Cyborg dans Justice League et qui avait lui aussi mis en cause Joss Whedon pour le comportement de ce dernier lors du tournage du film précité. En début d’année, Ray Fisher avait même indiqué qu’il ne rejouera plus Cyborg tant que Walter Hamada sera à la tête de DC Films.

Sa parole libérée, Charisma Carpenter a obtenu une tribune auprès du Hollywood Reporter où elle donne des pistes pour les proches de personnes ayant été victimes d’abus. Elle explique par exemple qu’il est de mauvais goût, et même “méprisant” et témoignant d’une “absence d’empathie” pour reprendre ses mots, de dire à une victime de “passer à autre chose” alors que “la justice pour les personnes maltraitées fait partie intégrante du processus de guérison”.

Un autre conseil a trait au moment où les victimes arrivent à s’exprimer :

“Ne vous attendez pas à ce que les victimes d’abus parlent de leurs abus au moment où ils ont eu lieu. Il faut souvent des années aux survivants pour surmonter leur traumatisme et encore plus pour réaliser l’ampleur du mal qu’ils ont subi.”

D’autres recommandations peuvent avoir plus de difficultés à être validées, comme par exemple celle demandant à automatiquement croire une personne vous disant : “Ça m’est arrivé”. Le dossier des deux accusateurs de Michael Jackson dans une affaire de pédophilie présumé a ainsi révélé que des paroles censées délivrer la vérité prenaient appui sur des bases friables.

Joss Whedon n’a pas souhaité réagir aux accusations émises par son ancienne employée.