Après le retrait de Cyberpunk 2077 du PlayStation Store, CD PROJEKT RED s’entend encore bien avec Sony

Le PDG de CD PROJEKT RED a récemment déclaré qu’après le retrait de Cyberpunk 2077 du PlayStation Store, les relations entre le studio polonais et Sony restent “amicales”. Il faut dire que le développeur du jeu a bien l’intention de le faire revenir sur la boutique en ligne du constructeur japonais.

L’action avait été forte, et possiblement nécessaire dans une démarche d’assainir la relation entre le studio et son public. Fin 2020, après un lancement que l’on pressentait morose et qui s’est avéré morose, Cyberpunk 2077 avait ainsi été retiré du PlayStation Store, avec des remboursements permis.

La raison, prévisible, de cette action : un jeu pas finalisé et principalement car développé sur des supports qu’il n’aurait peut-être jamais dû considérer. Ce sont les versions PS4 et Xbox One délivrées qui ont valu à Cyberpunk 2077 et à CD PROJEKT RED un dénigrement aussi puissant que soudain.

Cyberpunk 2077 de plus en plus prêt à un retour sur le PlayStation Store

Dans la foulée du retrait de Cyberpunk 2077 du PlayStation Store, empêchant ainsi d’acheter la version numérique du jeu sur PS4, CD PROJEKT RED avait fait savoir que le studio était à l’œuvre pour proposer des mises à jour et correctifs, s’évertuant à “travailler plus que jamais pour le retour de Cyberpunk 2077 sur le PlayStation Store aussi rapidement que possible”.

Quatre mois plus tard, où en est la situation ? Eh bien, auprès de Reuters, le PDG de CD PROJEKT RED, Adam Kiciński, est apparu confiant en un avenir relativement proche où Cyberpunk 2077 pourra être vendu sans la moindre honte :

“Je ne vois pas ce qui nous ferait mettre Cyberpunk 2077 au placard. Nous sommes convaincus que nous pouvons amener le jeu à un état tel que nous pouvons en être fiers et donc le vendre avec succès pour les années à venir.”

Le chef du studio a ajouté qu’avec le déploiement du patch 1.2, Cyberpunk 2077 se rapproche de plus en plus d’un retour sur le PlayStation Store, et que CD PROJEKT RED nourrit d’ailleurs d’“amicales relations” avec Sony.

Le mois dernier, Michał Nowakowski, vice-président du développement commercial du studio, avait rappelé que la décision finale en revenait à Sony, et que l’absence du jeu sur sa plate-forme affectait possiblement ses ventes sur ses autres supports.