Après l’interdiction en octobre 2019, Instagram aurait encore quelques filtres de « chirurgie plastique »

L’année dernière, plus précisément en octobre, Instagram a fait part au public de sa décision d’interdire les filtres de chirurgie plastique considérés comme étant « dangereux » sur sa plateforme. La nouvelle a fait la une des journaux et beaucoup pensaient à l’époque que la compagnie ne ferait pas machine arrière.

Seulement, quelques mois après la déclaration, le Mirror a découvert que deux options de filtre de chirurgie plastique étaient encore fonctionnelles sur Instagram.

Crédits Unsplash

Les filtres de chirurgie plastique d’Instagram avaient pour but de changer  le visage avec des modifications corporelles de chirurgie plastique en utilisant la technologie de la réalité augmentée.

A l’époque, le porte-parole de Facebook avait déclaré que la firme allait réévaluer sa politique pour que les filtres soient une expérience positive pour les utilisateurs. D’après l’annonce, l’entreprise allait « supprimer tous les effets de la galerie en rapport avec la chirurgie plastique, arrêter d’approuver les nouveaux effets du même genre et supprimer les effets actuels signalés par les utilisateurs ».

Deux filtres fonctionnels découverts

Mais voilà, le Mirror a récemment découvert au moins deux filtres de chirurgie plastique encore disponibles sur l’application.

Le premier, appelé Smooth Skin, permet aux utilisateurs d’avoir une peau plus lisse, un effet semblable à celui du lifting ou du botox.

Quant au second, il s’agit du filtre connu sous le nom de Strong Baby. Ce dernier donne aux utilisateurs des lèvres pulpeuses, des pommettes saillantes et un nez pointu.

La réaction des utilisateurs

La décision d’Instagram de supprimer les filtres de chirurgie plastique de sa plateforme a suscité de nombreuses réactions venant des utilisateurs. Si certaines personnes approuvent l’idée sans problème, d’autres par contre sont plus réticentes.

Un utilisateur qui est pour la décision a déclaré que les personnes qui sont devenues accros aux filtres de chirurgie plastique devraient se remettre en question et se rappeler que ces images ne correspondent pas vraiment à la réalité. Un autre a ajouté que la création des filtres elle-même était déjà dérangeante.

D’un autre côté, certains utilisateurs ont condamné la décision d’Instagram. Selon eux, les gens ne vont pas faire une chirurgie plastique juste à cause d’un filtre sur Instagram, et même s’ils le faisaient, c’est leur choix et les autres ne devraient pas s’inquiéter de ce qu’ils vont faire avec leur corps.

On se demande ainsi si le fait que certains filtres de chirurgie plastique soient encore présents sur Instagram ne serait pas une politique de l’entreprise pour ne pas perdre leur popularité auprès des nombreux utilisateurs qui ont l’habitude d’utiliser ces options.

Mots-clés instagram