Après son lancement le 6 avril, Disney+ est numéro deux de la SVOD en France

C’est depuis le 6 avril qu’est disponible sur notre territoire la plate-forme de SVOD alors que sa sortie fût repoussée pour ne pas surcharger le réseau français. Disney+ était très attendu par les internautes avec, parmi ses meilleurs arguments, le catalogue complet de la Fox (dont les indémodables Simpsons), du contenu Marvel, Star Wars, Pixar, etc. Ce n’est donc pas une surprise si le démarrage de la plate-forme fût tonitruant comme nous le révèle le cabinet NPA Conseil, notamment relayé par CNET. Disney+ a réussi à s’imposer à une vitesse folle en devant numéro deux, derrière Netflix.

Car le plus gros concurrent de Disney+ reste Netflix avec ses productions originales adorées par les fans, comme Au Royaume des fauves.

Crédits Disney / Capture YouTube “Disney+ | Start Streaming Now”

Disney+ pourra-t-il dépasser Netflix ?

Disney+, sans surprise, affiche de gros chiffres en France

En pleine période de confinement, nombreux étaient les internautes français à attendre le lancement de Disney+. Un moyen de passer le temps avec le gros catalogue du géant américain et des prix attractifs, en plus d’une période d’essai d’une semaine.

Et comme le révèle NPA Conseil, ce sont 14% des consommateurs français de SVOD qui ont été devant des programmes Disney+ depuis le lancement le 6 avril dernier. Netflix reste toujours premier du secteur, mais accuse une nette baisse lui faisait perdre des parts. C’est 15 points que le leader de la SVOD a perdus au moment du lancement de Disney+.

Mais ce n’est pas tout puisque Disney+ a hissé 25 de ses programmes dans le top 100 des programmes les plus visionnés en SVOD, parmi lesquels on trouve The Mandalorian, spin-off de Star Wars ayant connu un immense succès grâce à la stratégie bien rôdé de Disney : son Baby Yoda, véritable phénomène culturel – et avouons-le, principalement crée pour le merchandising, valeur sûre de la franchise intergalactique.

Mais contrairement à ce qu’on pourra croire, les français ne consomment pas plus de SVOD. Les abonnés Netflix ont tout simplement décidé de basculer sur Disney+ pour un plus large éventail de choix. Sans oublier que l’effet de curiosité joue énormément. Reste à savoir si Disney+ confirmera sur la longueur, notamment après le fameux essai de sept jours passé.