Aquaman 2 : Jason Momoa a enchaîné les blessures

Pas encore sorti dans les salles, Aquaman 2 peut néanmoins être d’ores et déjà considéré comme une épreuve physique brillamment passée par Jason Momoa. L’acteur a ainsi déclaré avoir connu un certain nombre de blessures sur le tournage.

En fin d’année devrait débarquer au cinéma Aquaman and the Lost Kingdom, avec une francisation du nom original étrangement absente pour le moment. Sans surprise, l’incarnation du super-héros de DC Comics reste Jason Momoa, mais ce maintien s’est fait dans la douleur.

Crédit : Warner Bros.

Durant une discussion avec Ellen DeGeneres, l’acteur a ainsi confié avoir connu nombre de blessures lors du tournage d’Aquaman and the Lost Kingdom.

Aquaman and the Lost Kingdom : Momoa reconnaît se “faire vieux”

“Je me fais vieux”, a reconnu un Jason Momoa âgé de 42 ans. “Je me suis bousillé les yeux. J’ai juste reçu quelque chose qui les ont un peu coupés, et puis j’ai dû me faire opérer, j’ai eu une hernie, des côtes en vrac. Je me suis fait tabasser en fait.”

Le spectacle devrait toutefois être en rendez-vous, l’acteur ayant ainsi assuré à son interlocutrice qu’Aquaman 2 va être “un film génial” et qu’on va “l’adorer”. Sur sa situation personnelle, Jason Momoa s’est voulu rassurant sur la gravité de ses blessures :

“Oui, oui, regardez-moi. Je vois très bien. Je suis prêt à repartir !”

Ce n’est d’ailleurs pas le tournage de ce film en particulier qui lui aurait posé problème, mais son degré d’investissement dans tous ces projets :

“J’ai juste un peu donné de ma personne, oui. J’aime mon travail et je suis un peu trop excité, et puis l’âge, vous savez, je suis un super-héros vieillissant en ce moment.”

Aquaman and the Lost Kingdom est actuellement en production. Dirigé par James Wan comme le premier film, sa sortie est attendue pour le 14 décembre prochain en France. Pour rappel, Aquaman avait généré plus d’un milliard de dollars de recettes au niveau mondial. Sur le sol hexagonal, il avait accompli la performance d’enregistrer 3,3 millions d’entrées, en restant au passage en tête du box-office sur ses trois premières semaines d’exploitation. Une suite était donc de l’ordre de l’évidence capitaliste.

Source : ComicBook