Aquila, le drone internet de Facebook a réussi son deuxième vol d’essai

Facebook n’a pas baissé les bras malgré l’échec du premier vol d’essai de son drone Aquila. En effet, le géant américain a décidé de travailler pour régler les problèmes structurels de son drone internet et de tenter un deuxième vol d’essai, un an après le crash à l’atterrissage du premier prototype. La semaine dernière, la firme a rapporté que le vol d’essai a été un véritable succès. L’appareil a pu voler pendant une heure et 46 minutes tout en fournissant une connexion sans encombrement.

Selon Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, près de quatre milliards de personnes à travers le monde, soit plus de la moitié de la population de la planète, n’ont pas accès à Internet.

Aquila

C’est la raison pour laquelle le géant américain a décidé de mettre au point Aquila, un drone destiné à fournir une connexion Internet à ceux qui vivent dans des régions isolées.

Aquila a réussi son vol d’essai

Les populations éloignées des réseaux pourront donc se connecter à Internet et rejoindre les deux milliards d’utilisateurs de Facebook prochainement.

La réussite de ce second vol d’essai est due aux leçons tirées du premier test. Le fondateur de Facebook a affirmé que « Lorsqu’Aquila sera opérationnel, nous mettrons en place une flotte de drones solaires autonome afin de connecter les zones les plus reculées du monde à Internet. »

Martin Luis Gomez, pilote du projet, a publié sur Facebook que « Le drone internet n’a rencontré aucune difficulté au moment du décollage, tous les systèmes ont fonctionné correctement. Cependant, nous avons été impressionnés par la vitesse à laquelle l’appareil a pris son envol. Il est monté deux fois plus vite que lors du premier vol d’essai. »

Un drone peu énergivore

Évoluant à 20 km d’altitude, Aquila peut couvrir une surface de 50 km. Il présente aussi l’avantage d’être peu énergivore. En effet, il n’a besoin que de seulement 5 000 watts pour mettre en marche ses quatre moteurs.

Facebook compte encore optimiser les performances de son drone solaire et vise à mettre au point un système qui permettra à celui-ci de voler pendant plusieurs mois d’affilée. Il servira alors d’antenne-relais pouvant fournir une connexion internet stable aux zones privées.

RED by SFR : le forfait 5 Go à 10 € par mois à vie

Mots-clés facebook