Arc The Lad revient… sur mobile

Près de quinze ans après le dernier volet en date de la série paru sur PS2, on ne s’attendait pas vraiment à ce que Sony nous sorte un nouvel épisode d’Arc The Lad de sa manche. Mais pas de PS4 ni encore moins de PS Vita pour accueillir cette nouvelle entrée, qui déboulera ainsi cette année sur périphériques iOS et Android.

On ne vous en voudra pas si cette annonce vous en touche une sans faire vibrer l’autre. En Europe, la série des Arc The Lad n’a ainsi pas la résonance qu’elle peut avoir au Japon ou même aux États-Unis. En effet, ce tactical RPG a longtemps été officiellement connu sur le Vieux Continent au travers d’un seul et unique jeu, le premier des deux titres sorti sur PS2 (son titre français, Arc : Le Clan des Deimos, avait même tenté de brouiller les pistes).

Il aura fallu attendre 2011 pour qu’enfin la trilogie PlayStation et son spin-off Arc Arena: Monster Tournament ne se découvrent au public européen avec leur apparition sur le PlayStation Store. Ce qui n’aura toutefois pas empêché Arc The Lad: End of Darkness (2004), ultime volet de la saga à ce jour, de nous passer sous le nez entre-temps.

Arc The Lad R prévu pour cette année au Japon sur périphériques Android et iOS

Arc The Lad R (le “R” voulant apparemment dire “Renaissance” “Redémarrage” et un autre mot-clé qui pourrait bien être “Ranafout”) va signer le retour de la franchise de Sony sur la scène vidéoludique, mais il faudra être équipé(e) d’un périphérique iOS et Android suffisamment puissant et d’une maîtrise égale de la langue nippone pour en profiter.

Développé par ForwardWorks, la filiale mobile de Sony, Arc The Lad R fonctionnera sur le même système que la trifouillée de titres mobiles qualifiés de RPG. C’est-à-dire que l’essentiel de son intérêt résidera dans la constitution d’une équipe de plus en plus puissante pour mener des combats de plus en plus durs, avec des points que l’on dépensera sans savoir quel personnage on récoltera au final. Pas trop de regrets à avoir donc, surtout que le rendu visuel rappelle ce à quoi on a droit la plupart du temps sur 3DS quand on veut tâter du jeu de rôle japonais.