Argo AI peut désormais tester ses voitures autonomes en Californie

La Californie a récemment délivré une autorisation à la start-up de véhicules autonomes Argo AI pour tester ses véhicules dans son Etat. Pour rappel, Argo AI a été créée en 2017. Cette entreprise est principalement soutenue par le constructeur automobile Ford, qui y a investi un milliard de dollars.

Le permis, délivré par le département des véhicules à moteur de Californie, porte sur un modèle de véhicule avec deux conducteurs.

Alors que la Californie fait généralement partie des trois premiers choix des constructeurs automobiles comme lieu de tests pour leurs véhicules, ce n’est pas le cas d’Argo AI. En effet, la start-up effectue la majorité de ses essais à Pittsburgh, où elle siège. À défaut de tester ses voitures à Pittsburgh, l’entreprise les teste à Miami ou au Detroit.

D’ailleurs, TechCrunch précise dans son article que l’entreprise pourrait bientôt effectuer ses tests dans les rues de Washington DC, en vertu de sa collaboration avec Ford.

En effet, depuis quelques mois, des voitures d’Argo AI ont été repérées dans les rues de Washington en train de cartographier les routes, une étape nécessaire avant de procéder aux tests des véhicules autonomes. Par ailleurs, Ford a déclaré en 2018 que les tests des voitures autonomes débuteraient au premier trimestre de 2019.

Une start-up fondée par des experts en conduite autonome

Argo AI a été fondée par un ancien responsable du projet de conduite autonome de Google, Bryan Salesky, et un ancien responsable de l’ingénierie chez Uber Advanced Technologies Group, Peter Rander.

Ces derniers temps, la société a subi pas mal de remaniement, notamment, avec l’acquisition de l’entreprise LiDAR Princeton Lightwave.

Il faut noter qu’Argo AI reste une société indépendante. Et ce, même si Ford est son investisseur principal et même si celui-ci siège au conseil d’administration. D’ailleurs, Ford est le seul client d’Argo AI, du moins, pour le moment.

La raison de la présence d’Argo AI en Californie reste floue

Malgré tout, l’entreprise conçoit actuellement un logiciel de conduite virtuelle et des cartes en haute définition pour les voitures autonomes de Ford. Ce dernier a effectivement annoncé son projet de lancer un service de transport et de livraison autonome en 2021.

En tout cas, on ne sait pas encore si les tests que vont effectuer Argo AI ont un lien avec sa collaboration avec Ford. Il se peut, en effet, que les projets d’Argo AI en Californie ont avoir avec un nouveau client ou qu’ils fassent juste partie de son programme de tests de voitures autonomes.

Mots-clés argo ai