Asha 205 & 206, deux nouveaux mobiles chez Nokia

Avec son Lumia 820 et son Lumia 920, Nokia a évidemment frappé très fort mais la firme finlandaise n’en a pas oublié l’entrée de gamme pour autant. Preuve en est, elle vient tout juste de lever le voile sur deux nouveaux mobiles : le Asha 205 et le Asha 206. Des téléphones plutôt jolis à regarder et qui s’adressent finalement à toutes celles et à tous ceux qui n’ont pas forcément besoin d’avoir un smartphone de 6 pouces au fond de leur poche pour se sentir bien dans leur peau. Et attention parce que ces derniers s’accompagnent d’une toute nouvelle technologie de partage baptisée “Slam”.

Les Nokia Asha 205 et Asha 206 ne s’adressent évidemment pas à tout le monde. Si votre truc à vous, ce sont les smartphones quad-core capables de faire tourner des jeux ultra gourmands, c’est certain, vous n’y trouverez pas votre compte. En revanche, si vous visez la simplicité et l’autonomie, alors ces deux nouveaux téléphones portables pourraient bien vous séduire, ou même séduire l’un de vos proches. Parce que bon, il ne faut pas oublier que le Grand Barbu ne va pas tarder à descendre du pays des nuages avec ses rennes et ses lutins, hein…

Asha 205 & 206, deux nouveaux mobiles chez Nokia

Nokia Asha 205

Le Nokia Asha 205 se rapproche pas mal d’un BlackBerry Bold. Relativement compact (113 x 61 x 13 mm, 94 grammes avec la batterie), ce dernier arbore un petit écran QVGA de 2.4 pouces accompagné d’un vrai clavier physique complet. Un clavier qui est évidemment pensé pour la saisie et qui devrait faire le bonheur de tous ceux qui envoient beaucoup de mails et qui n’arrivent pas à se contenter de ces bons vieux claviers virtuels. A côté de ça, on pourra compter sur une mémoire interne de 10 Mo, mais aussi et surtout sur un port pour cartes microSD qui vous permettra de profiter jusqu’à 32 Go de stockage en plus.

La connectivité, en revanche, est plutôt limitée puisqu’on ne pourra compter que sur de l’EDGE et du Bluetooth 2.1. Pas de 3G, donc, et pas de WiFi. Selon moi, c’est d’ailleurs le plus gros défaut que ce téléphone portable. Même pour les mails, l’EDGE risque effectivement de ne pas suffire. Le pire étant que cela ne joue pas tant que cela sur l’autonomie de ce terminal. Si ce dernier pourra atteindre 37 jours d’autonomie en veille, il ne tiendra malheureusement que 11 heures en communication.

Précisons pour en rester là avec l’Asha 205 que ce dernier tourne sous S40 et qu’il embarque un bouton spécifique permettant d’accéder rapidement à Facebook. Côté prix, notez qu’il sera proposé à une cinquantaine d’euros, le tout pour une sortie prévue à la fin de l’année. Point intéressant, deux modèles seront proposés à la vente : le premier avec un seul port pour carte SIM, le second avec deux ports pour cartes SIM.

Nokia Asha 206

On passe maintenant au Nokia Asha 206. Cette fois, la firme finlandaise a opté pour un “form factor” qui devrait plaire aux plus nostalgiques (et aux plus vieux) d’entre nous puisqu’il rappelle certains des premiers Nokia tout en s’inspirant des derniers Lumia. Un choix intéressant. Après, évidemment, il s’agit d’un téléphone très basique avec un écran de 2.4 pouces (240×320) et un clavier numérique standard. Le truc intéressant, c’est que ce dernier embarque également un capteur de 1.3 mégapixels. Un capteur qui ne fera pas de miracle, évidemment, mais qui vous permettra quand même d’immortaliser la première galipette de votre petit dernier.

Et après ? Tout comme son grand frère, l’Asha 206 embarquera une mémoire interne limitée (64 Mo) mais on pourra compter sur un port pour cartes SD qui nous permettra de profiter jusqu’à 32 Go d’espace de stockage supplémentaires. La connectique ne va pas beaucoup plus loin et il faudra donc se contenter de l’EDGE et du Bluetooth 2.1. Très léger (91 grammes), le 206 profitera également de dimensions assez compactes (116 x 49.6 x 12.4 mm).

L’autonomie de ce portable devrait être un poil meilleure que celle de l’Asha 205 avec 680 heures en veille, 20 heures en communications et 41 heures en écoute musicale. pour finir, on peut préciser que ce dernier devrait arriver sur le marché à la fin de l’année et être proposé autour d’une cinquantaine d’euros.

Nokia Slam

On terme avec le “Slam”. Comme mentionné un peu plus haut, cette nouvelle technologie est basée sur le partage et elle s’appuie sur le Bluetooth pour fonctionner. Exactement comme sur nos anciens portables, donc, à ceci près qu’elle ne nécessite pas de connecter deux terminaux au préalable pour fonctionner. Nokia n’a donc pas cherché à réinventer la roue, c’est vrai, mais la firme a tout-de-même fait en sorte de simplifier son fonctionnement et ça ne manquera sans doute pas de faire plaisir à cette bonne vieille Mme Michu.

Bref, même si les Nokia Asha 205 et 206 ne sont pas des foudres de guerre, ils risquent quand même d’intéresser pas mal de monde. Et pas seulement Mme Michu d’ailleurs. Non, parce qu’on se dit que ces derniers pourraient également s’imposer chez les Geeks comme second mobile, ou comme mobile d’appoint. C’est sûr que sortir un Asha 205 dans le RER D à 23h00, ce sera finalement moins dangereux que d’en faire de même avec un iPhone 5 ou un Galaxy S3.