Assassin’s Creed Valhalla : Pas d’effets sanglants au Japon, Ubisoft ouvre une enquête

La nouvelle génération de consoles est bien là, représentée par les Xbox Series X/Series S et PlayStation 5. Certains éditeurs n’ont pas hésité à accompagner ce lancement en commercialisant déjà des jeux – même si une large majorité est cross-gen. Ainsi, Ubisoft s’est engouffré dans la brèche avec Watch Dogs Legion et Assassin’s Creed Valhalla. Le second est d’ailleurs un petit succès critique puisqu’il reprend les nouvelles mécaniques introduites dans Origins et Odyssey en faisant revenir des ingrédients connus des plus anciens, comme la lame secrète. Assassin’s Creed est un RPG se déroulant pendant l’âge des vikings, open world au rendez-vous.

Le joueur joue Eivor, homme ou femme, quittant la Norvège à la recherche de gloire et argent chez les britanniques. Et cela passe par une colonisation par la violence, et donc des effets sanglants propres à la série !

Une image d'Assassin's Creed Walhalla

Une image d’Assassin’s Creed Walhalla – Crédits Ubisoft

Mais, comme rapporte Kotaku, Assassin’s Creed Valhalla est étrangement censuré de ce côté, au Japon…

Ubisoft s’explique, les autorités japonaises réfutent

Les joueurs japonais sont remontés. Même si l’option est activée, les effets sanglants n’apparaissent juste pas ! Sans oublier que les seins des personnages féminins ne sont pas présents, comme les démembrements, la torture, avait précédemment annoncé le studio, qui n’a en revanche pas fait mention du gore. Pour certains joueurs, au-delà de la censure très étrange de ce côté, l’absence du sang empêche de savoir si Eivor a été touché ou non.

Ubisoft s’est donc exprimé à ce propos, expliquant qu’il fallait retirer les effets sanglants pour que le jeu soit validé par le Computer Entertainment Rating Organization, qui s’occupe de la classification. Mais du côté des autorités japonaises, on réfute ! Le Computer Entertainment Rating Organization répond n’avoir jamais discuté avec Ubisoft d’une possible censure du sang dans Assassin’s Creed Valhalla.

Ubisoft a donc présenté ses excuses aux joueurs japonais, expliquant qu’un problème a eu lieu de son côté. L’entreprise française annonce même qu’une enquête va être lancée pour découvrir où se trouve le nœud du problème. Il est donc possible que les effets sanglants apparaissent plus tard chez les joueurs japonais – avec une mise à jour, on imagine.