Assaut sur la Zone 51 : le créateur de l’événement lâche l’affaire

Vers la fin du mois de juin, Mathew Roberts, un utilisateur de Facebook âgé de 21 ans, avait publié une blague qui a pris une tournure assez inattendue. Celle-ci a été postée sous la forme d’un événement public. « Prenons d’assaut la Zone 51. Ils ne peuvent pas tous nous arrêter », avait-il écrit. L’événement, prévu pour le 20 septembre, a pour but d’envahir la Zone 51, une base militaire du gouvernement américain situé à une heure de Las Vegas, dans le désert du Nevada.

La Zone 51 fait en effet l’objet d’une théorie complotiste selon laquelle des extraterrestres seraient cachés dans une base ultraconfidentielle de l’armée américaine.

Un panneau de la Zone 51

Crédits Pixabay

Le Pentagone a réagi en déclarant qu’il s’agit d’« un terrain d’entraînement pour l’US Air Force ».  Un porte-parole de l’armée a également encouragé les personnes ayant dans l’idée de faire le déplacement de ne pas mettre leurs projets à exécution.

Aux dernières nouvelles, Mathew Roberts a décidé de se retirer de l’événement, estimant que celui-ci pourrait se terminer en un « désastre ». Notons que plus de deux millions d’inscrits et plus de 1,5 million d’intéressés comptent participer à l’assaut.

Le retrait de Roberts n’arrête pas l’Alienstock

« Nous ne sentons pas vraiment le fait que les gens vont partir à 150 miles (environ 250 km ndlr) dans le désert sans les ressources dont ils ont besoin », a déclaré Frank DiMaggio, le coorganisateur de l’événement.

Juste après la création de l’événement, désormais appelé Alienstock, il avait déclaré qu’il l’a fait uniquement dans l’intention de créer un buzz. « P.S. Bonjour, gouvernement américain. Ceci est une blague, je n’ai pas l’intention de mettre ce plan à exécution. J’ai juste pensé que ce serait marrant et que ça m’attirerait pas mal de “likes” ».

Effectivement, l’événement est devenu l’un de ceux qui sont devenus les plus viraux sur la plateforme. Même le retrait du créateur ne semble pas décourager les gens qui s’y sont inscrits.

L’ Alienstock a déjà été retiré de Facebook…par erreur

Il ne s’agit pas du premier obstacle de l’événement. Au début du mois d’août, Mathew Roberts a reçu une notification des modérateurs de Facebook l’informant la suppression de l’événement. Selon le message, ce dernier était incompatible avec les conditions d’utilisation du service.

Cette décision de Facebook a provoqué le mécontentement de nombre d’utilisateurs. Peu de temps après, la plateforme s’est excusée, expliquant que l’événement a été supprimé par erreur.

Ce dernier est ensuite réapparu sur la toile et c’est plus ou moins à ce moment que son créateur a tenté d’en faire un événement musical.

Mots-clés facebook